Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de la faisabilité d’une étude prospective nationale sur l’évaluation de la qualité de vie postopératoire entre urss et nlpc chez les patients présentant un calcul de plus de 15 mm - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.111 
Y. Belhadj 1, , A. Hoznek 1, P. Meria 2
1 CHU Mondor, Créteil, France 
2 CHU Saint-Louis, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

L’altération de la qualité de vie est la plainte principale des patients présentant une lithiase urinaire. Plusieurs études ont comparé URSS et NLPC pour le taux de stone free, les complications, les durées opératoires et d’hospitalisaton, etc. Mais aucune ne compare la qualité de vie (QDV) postopératoire pour des calculs de taille importante. Nous avons donc cherché à évaluer la faisabilité d’une telle étude au niveau national.

Méthodes

Il s’agissait d’une étude prospective, nationale, réalisée en partenariat avec le comité lithiase de l’AFU. Les patients devaient présenter un calcul de plus de 15mm et parler français. Un questionnaire de QDV multidimensionnel (symptômes urinaires, douleur, état général, exercice professionnel, sexualité, plus le score était élevé plus la QDV était altérée) validé (l’USS-q) était distribué en préopératoire, après recueil du consentement et était envoyé par courrier, ou courriel, ou réalisé au téléphone à j7, m1, m3 et la différence entre le score préopératoire et chaque temps postopératoire était calculée. Étaient aussi analysées la différence d’échelle numérique (en), le taux de réintervention et le nombre de jours d’arrêt de travail.

Résultats

Du 01/12/17 au 16/04/18, 19 NLPC et 25 URSS ont été incluses dans l’étude dans 8 centres différents. La taille moyenne des calculs était de 25mm pour les nlpc et 20,5mm pour les URSS. Les taux de réponses étaient respectivement de 100 %, 88 % et 100 % à j7, m1, m3 (NLPC) versus 70 %, 72 % et 74 % (URSS). Le taux de réintervention était de 36 versus 44 %. La durée moyenne d’arrêt de travail était de 32jours versus 29,5jours La différence de score total était respectivement de −8,06, 1,5 et 6,72 à j7, m1 et m3 (NLPC) versus 1,94, 4,36 et 28,1 (URSS). La différence de score d’en était de 0,58, 1,29 et 1,38 (NLPC) versus 0,51, 0,57 et 2,9 (URSS) (Figure 1, Figure 2, Figure 3).

Conclusion

Cette évaluation montre que l’étude est donc faisable à une échelle nationale avec un taux de réponse acceptable. La puissance de l’étude avec un nombre faible de patients n’est pas suffisante car les scores sont élevés (total sur 180). À ce stade, les résultats montrent une amélioration de la qualité de vie significativement supérieure au 3e mois pour les URSS.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 667-668 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La néphrolithotomie percutanée dans le traitement des calculs du haut appareil urinaire, chez les patients atteints d’une maladie du système nerveux avec un handicap moteur sévère
  • I. Chelghaf, M. Perrouin-Verbe, F. Madec, P. Glemain, L. Lenormand, J. Branchereau
| Article suivant Article suivant
  • Impact de la sarcopénie chez les patients pris en charge pour une tumeur de vessie infiltrant le muscle traitée par chimiothérapie néoadjuvante et cystectomie
  • P. Regnier, N. Branger, S. Fakhfakh, G. Gravis, V. De Luca, S. Rybikowski, T. Maubon, S. Brunelle, J. Walz, G. Pignot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.