Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Repeated digital substraction angiography after perimesencephalic subarachnoid hemorrhage? - 21/03/08

Doi : JNR-04-2006-33-2-0150-9861-101019-200601071 

H.B. HUTTNER [1 et 2],

M. HARTMANN [1],

M. KÖHRMANN [2],

M. NEHER [3],

C. STIPPICH [1],

S. HÄHNEL [1],

B. KRESS [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Faut-il répéter l’angiographie cérébrale après hémorragie sous-arachnoïdienne périmésencéphalique ?

Objectifs : Chez les patients présentant une hémorragie sous-arachnoïdienne périmésencéphalique (pHSA), une angiographie digitalisée est recommandée pour rechercher un anévrisme du fait des faux négatifs de l’angioscanner. Toutefois l’intérêt d’un deuxième contrôle pour éliminer un anévrisme ou une fistule artérioveineuse reste débattu. Le but de notre étude est d’évaluer l’intérêt du deuxième contrôle angiographique chez les patients ayant présenté une pHSA.

Méthode : La population étudiée est issue d’une base de données prospective commune aux services de neurologie, neurochirurgie et neuroradiologie de notre institution. Au total, 69 patients ont été inclus et leurs dossiers médicaux et neuroradiologiques revus.

Résultats : 68 patients présentaient un grade de Hunt & Hess I – II et un patient un grade III. La durée moyenne d’hospitalisation était de 8 jours (3 – 22). Chez 2 patients un léger vasospasme était noté. L’angiographie était réalisée au moins une fois chez tous les patients et répétée chez 38 patients (55 %) après 7 jour en moyenne (3 – 21). La deuxième angiographie n’a jamais apporté d’informations supplémentaires par rapport au premier bilan.

Conclusions : Un bilan doit être effectuer avant la sortie du patient pour éliminer une hémorragie causée par un anévrisme de la circulation postérieur. En revanche, à notre avis, le fait d’effectuer un deuxième bilan est aujourd’hui vraisemblablement obsolète.

Abstract

Background and purpose: In patients with perimesencephalic subarachnoid hemorrhage (pSAH) DSA is recommended to exclude aneurysms to due false negative findings in CT-angiography. However, whether a second DSA is indicated during the clinical course to exclude – in addition to aneurysms – fistulas, too, is still under debate. We aimed to evaluate the benefit of repeated DSA in patients with pSAH.

Methods: The source of data was a prospective database set up at the neurological, neurosurgical and neuroradiological departments in our institution. A total of 69 patients with pSAH were enrolled and analyzed by reviewing the medical records and neuroradiological findings.

Results: 68 patients presented with Hunt & Hess Grade I – II and one patient with Hunt & Hess Grade III. Median in-hospital stay was 8 days (3 – 22). In 2 patients mild vasospasm were diagnosed. DSA was performed in all patients at least once. DSA was repeated in 38 patients (55%) after a median of 7 (3 – 21) days. None of the repeated DSA did show any additional distinctive features with respect to the first DSA.

Conclusions: In our opinion the procedure of repeating DSA in patients with pSAH is likely to become obsolete. One DSA should be performed prior to discharge – and subsequent to possible vasospasm – to exclude hemorrhage caused by aneurysms of the posterior circulation mimicking a perimesencephalic SAH pattern.


Mots clés : hémorragie sous-arachnoïdienne périmésencéphalique , angiographie cérébrale

Keywords: perimesencephalic subarahnoid hemorrhage , cerebral angiography


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 2

P. 87-89 - avril 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comparison of different statistical analyses in visual stimulus fMRI
  • M. PEDERSEN, F.A. BARRIOS
| Article suivant Article suivant
  • The role of spiral CT for the assessment of the intracranial circulation in suspected Brain-Death
  • X. LECLERC, C.A. TASCHNER, A. VIDAL, G. STRECKER, J. SAVAGE, J.Y. GAUVRIT, J.P. PRUVO

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.