Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

IRM de diffusion-perfusion dans l’évaluation des lymphomes cérébraux - 21/03/08

Doi : JNR-10-2006-33-4-0150-9861-101019-200605090 

F. Cotton [1, 2 et 3],

P. Ongolo-Zogo [4],

G. Louis-Tisserand [5],

N. Streichenberger [6],

M. Hermier [3 et 5],

A. Jouvet [6],

C. Hlaihel [1],

E. Jouanneau [7],

G. Salles [8],

J.C. Froment [3 et 5]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

En raison de l’augmentation de l’incidence des lymphomes cérébraux (LC), il est utile de maîtriser la séméiologie IRM de cette entité pathologique potentiellement curable. Nous présentons une analyse rétrospective de 9 patients porteurs de 13 lésions de LC histologiquement prouvés et une revue de la littérature sur les aspects IRM morphologiques et de diffusion-perfusion des LC. Tous les patients ont été explorés par des séquences morphologiques avant et après injection de chélates de gadolinium. L’IRM de diffusion a été effectuée à l’aide d’une séquence Echo Planar Single Shot avec génération automatisée du coefficient de diffusion apparent (CDA). L’IRM de perfusion a été effectuée à l’aide d’une séquence Écho Planar de type Écho de Gradient en pondération T2* après injection intraveineuse d’un bolus de gadolinium avec un débit de 6 ml/s et une résolution temporelle de 1 seconde. Les données IRM morphologiques, de diffusion avec calcul du CDA moyen de la tumeur et de la substance blanche normale, et de perfusion avec calcul du volume sanguin cérébral relatif maximal (VSCrmax) de la tumeur et aspect de la courbe de perfusion, ont été analysées.

Sur le plan morphologique, le LC était toujours iso ou hypointense en T1 et iso-intense ou hypointense en T2 par rapport à la substance grise dans 75 % des cas Toutes les lésions sauf une (patient sous corticothérapie) prenaient le contraste. Sur les séquences pondérées en diffusion, les 13 lésions étaient en hypersignal. Le CDA tumoral moyen était égal à 0,717 ± 0,152.10–3 mm2/sec (0,550-1,014). Le ratio CDA tumoral/CDA substance blanche était égal à 0,974 ± 0,190 (0,768-1,410). Toutes les courbes de perfusion tumorale présentaient un aspect caractéristique de remontée importante au dessus de la ligne de base après le premier passage. Le VSCrmax moyen des lésions était égal à 1,43 ± 0,64 (0,55-2,62).

De part leur leurs forte cellularité, l’absence de néo vascularisation et la rupture de la barrière hématoencéphalique par l’infiltration des parois capillaires par les cellules lymphomateuses, les LC présentent une séméiologie particulière en IRM de diffusion-perfusion dont la connaissance devrait en améliorer le diagnostic et le suivi.

Abstract

Diffusion and perfusion MR imaging in cerebral lymphomas

Because of the increasing incidence of cerebral lymphoma, it is critical for patient management to recognize the MR features of this disease. We present the characteristic morphological and functional MRI features of this tumor. The findings on MRI studies, including morphological, diffusion and perfusion imaging, performed in 9 biopsy-proven cases of cerebral lymphoma with 13 lesions are presented and analyzed, and are discussed in comparison with published literature data. All patients underwent diffusion-weighted imaging with a single shot echo-planar pulse sequence. Dynamic susceptibility-contrast MRI was performed using a T2*-weighted gradient-echo echo-planar sequence after intravenous injection of chelates of gadolinium at the rate of 6 ml/s and a temporal resolution of 1 second.

All cases of cerebral lymphoma appeared hypointense or isointense on T1-weighted images and in 75% of cases iso- or hypointense on T2-weighted images. All lesions enhanced except one in a patient receiving steroid therapy. On diffusion-weighted images, tumours were hyperintense with normal or decreased ADC values (0.717±0.152.10–3 mm2/sec, range: 0.550-1.014) and an ADC ratio tumour/normal white matter of 0.974±0.190 (range: 0.768-1.410). On perfusion, the signal intensity-time curve of each tumour showed a characteristic type of curve with a significant increase of the signal intensity above the baseline and a low maximum relative cerebral blood volume ratio (rCVBmax) of 1.43±0.64 (0.55-2.62).

Due to their higher cellularity, the lack of neoangiogenesis, and the increased permeability of the blood-brain barrier related to the infiltration of blood vessels wall by lymphomatous cells, cerebral lymphoma presents characteristic diffusion and perfusion MRI features that should be useful for diagnosis and patient follow-up.


Mots clés : IRM , perfusion , tumeur cérébrale , lymphome

Keywords: Magnetic Resonance Imaging , perfusion , brain neoplasms , lymphoma


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 4

P. 220-228 - octobre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Unruptured intracranial aneurysms: the unreliability of clinical judgment, the necessity for evidence, and reasons to participate in a randomized trial
  • J. Raymond, J.F. Meder, A.J. Molyneux, A.J. Fox, S.C. Johnston, J.P. Collet, I. Rouleau and the Trial on Endovascular Aneurysm Management (TEAM) collaborative group*.
| Article suivant Article suivant
  • Reversible splenial lesion with restricted diffusion in a wide spectrum of diseases and conditions
  • M. Maeda*, H. Tsukahara, H. Terada, S. Nakaji, H. Nakamura, H. Oba, O. Igarashi, K. Arasaki, T. Machida, K. Takeda, J.I. Takanashi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.