Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Reversible splenial lesion with restricted diffusion in a wide spectrum of diseases and conditions - 21/03/08

Doi : JNR-10-2006-33-4-0150-9861-101019-200604931 

M. Maeda* [1],

H. Tsukahara [2],

H. Terada [3],

S. Nakaji [4],

H. Nakamura [4],

H. Oba [5],

O. Igarashi [6],

K. Arasaki [6],

T. Machida [7],

K. Takeda [1],

J.I. Takanashi [8]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Lésions réversibles du splenium à diffusion réduite. À propos de huit nouveaux cas et revue de la littérature

But : les lésions de la partie centrale du splenium du corps calleux est un phénomène survenant chez les patients atteints d’encéphalite ou d’encéphalopathie et chez les patients traités par antiépileptiques. Nous rapportons les données cliniques, et l’imagerie de huit patients.

Population étudiée : les dossiers de huit patients ayant une lésion réversible du splenium du corps calleux et diffusion diminuée ont été revus. Les affections en cause étaient : épilepsie traitée (n = 1), épilepsie liée à une éclampsie traitée par antiépileptiques (n = 1), encéphalite infectieuse (n = 2), myélinolyse osmotique par hypernatrémie (n = 1), néoplasie (n = 3, leucémie, mélanocytome méningée, cancer de l’œsophage).

Résultats : les lésions étaient isolées (n = 7) ou associées à d’autres lésions parenchymateuses (n = 1), de forme ovalaire (n = 6) ou étendue (n = 2). Le CAD moyen était de 0,40 +/– 0,16 × 10–3 mm2/s (extrêmes : 0,22 -0,64 × 10–3 mm2/s). Chez le patient atteint de myélinolyse, les autres lésions de la substance blanche, avec diffusion diminuée, n’étaient pas réversibles. L’évolution clinique était favorable en cas de lésions isolées du splenium du corps calleux.

Conclusion : les lésions réversibles de la partie centrale du splenium du corps calleux, avec diffusion diminuée, s’observent dans un grand nombre d’affections. L’évolution est favorable en cas de lésions isolées. La reconnaissance de ces lésions et des affections associées permet d’éviter des examens invasifs.

Abstract

Objective: Reversible lesion in the central area of the splenium of the corpus callosum (SCC) is a unique phenomenon occurring particularly in patients with encephalitis or encephalopathy and in patients receiving antiepileptic drugs (AED). We report MR imaging findings, clinical courses, and outcomes in eight patients with various diseases and conditions.

Materials and methods: Eight patients with a reversible SCC lesion with transiently restricted diffusion were reviewed retrospectively. Diseases and conditions that were associated with a reversible lesion included epilepsy receiving AED (n=1), seizure from eclampsia receiving AED (n=1), mild infectious encephalitis (n=2), hypernatremia resulting in osmotic myelinolysis (n = 1), and neoplasm (n=3) such as acute lymphocytic leukemia, spinal meningeal melanocytoma, and esophageal cancer. We evaluated MR imaging findings and clinical findings.

Results: Seven patients had isolated SCC lesions; one patient with osmotic myelinolysis showed additional parenchymal lesions. The reversible SCC lesion shape was oval (n=6) or extended (n=2). The mean apparent diffusion coefficient value of the splenial lesion was 0.40±0.16×10–3mm2/s, ranging from 0.22 to 0.64×10–3mm2/s. In a patient with osmotic myelinolysis, additional white matter lesions, shown as restricted diffusion, were revealed as not reversible on follow-up MR imaging. Neurological courses and outcomes were good in seven patients with isolated SCC lesions, but poor in one with osmotic myelinolysis.

Conclusion: Reversible SCC lesion with restricted diffusion is apparent in a wide spectrum of diseases and conditions. Neurological courses and outcomes are good, particularly in patients with isolated SCC lesions. Knowledge of MR imaging findings and the associated spectrum of diseases and conditions might prevent unnecessary invasive examinations and treatments.


Mots clés : corps calleux , splenium , IRM , diffusion

Keywords: corpus callosum , splenium , magnetic resonance imaging , diffusion


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 4

P. 229-236 - octobre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • IRM de diffusion-perfusion dans l’évaluation des lymphomes cérébraux
  • F. Cotton, P. Ongolo-Zogo, G. Louis-Tisserand, N. Streichenberger, M. Hermier, A. Jouvet, C. Hlaihel, E. Jouanneau, G. Salles, J.C. Froment
| Article suivant Article suivant
  • Facial malignant peripheral nerve sheath tumors
  • N. Martin-Duverneuil, M. Auriol, A. Behin, J.C. Bertrand, J. Chiras

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.