Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comparaison d’applications-smartphone versus polysomnographie en centre du sommeil - 16/02/19

Doi : 10.1016/j.msom.2019.01.105 
M. Elbaz 1, , B. Pitrat 2, A. Metlaine 1, M. Chennaoui 3, D. Léger 1
1 Centre du sommeil et de la vigilance, Hôtel-Dieu, université Paris-Descartes EA7330, AP–HP-5, Paris, France 
2 AP–HP, Paris, France 
3 Irba, EA 7330 Vifasom Paris-Descartes, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

Comparer les résultats polysomnographiques (PSG) NOX A1 (RESMED) à ceux d’Applications Sleep Timer (ST), Sleep Better (SB), Smart Alarm (SA) sur iOS et Android et Pillow (PW), Motion X (MX) sur iOS en centre du sommeil.

Méthodes

Un sujet sain âgé de 40 ans a été enregistré une nuit simultanément avec une PSG (RESMED) et deux smartphones iPhone 6 et Nexus 5. Les trois systèmes ont été synchronisés. Le montage était le suivant : FP1-M2, C3-M2, O1-M2, EMG mentonnier. La latence d’endormissement (LE), le temps d’éveil intra-sommeil (EIS), le temps de sommeil total (TST), le % de sommeil lent léger (N1+N2), le % de sommeil lent profond (N3), le % de sommeil paradoxal (SP), l’efficacité du sommeil (ES) ont été calculés avec l’aide du logiciel Noxturnal 3,4 selon les critères de l’AASM et des cinq applications selon les critères des développeurs.

Résultats

Des différences importantes sont observées pour tous les critères entre la PSG et les applications ST, SB, SA, PW, MX. La PSG montre : TST=6h, LE=55 minutes EIS=20,3 minutes, N1+N2=41,3 %, N3=17 %, SP=21,2 % et ES=79,6 %. Les paramètres estimés par les applications ST montrent : TST=8h, EIS=22 minutes, N1+N2=5 minutes, N3=73 minutes, SB : TST=7h, Latence=1 minute, EIS=7 minutes, N1+N2=9 minutes, N3=84 minutes, ES=93 %, SA : TST=7h08 minutes, EIS=13 minutes, N1+N2=9 %, N3=9 %, SP=51 %, ES=87 %, PW : TST=7h, EIS=17 minutes, N1+N2=17 minutes, N3=64 minutes, SP=2 minutes, MX : 6h58, N1+N2=21 minutes, N3=63 minutes, ES=84 %.

Conclusion

Ces applications-smartphones semblent être des outils peu précis quant à l’évaluation du sommeil.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 56 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Activité cardiaque et mouvements, une nouvelle approche pour évaluer l’architecture du sommeil de volontaires sains et de patients dépressifs insomniaques ou apnéiques
  • A. Viola
| Article suivant Article suivant
  • Représentation d’enregistrements de polysomnographie en trajectoires de basses dimensions dans l’espace latent
  • G. Solelhac, M. Brigham, P. Bouchequet, T. Andrillon, M. Chennaoui, E. Le Pennec, M. Rey, D. Léger

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.