Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Qu’est-ce que j’attends de l’intelligence artificielle en médecine vasculaire ? - 10/03/19

Doi : 10.1016/j.jdmv.2018.12.179 
A. Bura-Rivière
 Service de Médecine Vasculaire, Centre Hospitalo-Universitaire de Toulouse, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’intelligence artificielle est la capacité de programmes informatiques d’effectuer des tâches jusqu’à maintenant considérées comme exclusives de l’intelligence humaine, telles que l’apprentissage perceptuel, l’organisation de la mémoire et le raisonnement. Le secteur de l’imagerie médicale est un berceau idéal pour l’intelligences artificielle balbutiante, car elle excelle dans l’analyse d’images où le potentiel est déjà vertigineux : rétinographies, IRM, scanner, échographies. Un programme ayant reçu l’autorisation de la FDA aux États-Unis, analyse les images d’angioscanners cérébraux et contacte par texto le radiologue interventionnel de garde pour une prise en charge rapide des accidents vasculaires cérébraux. Un programme d’analyse d’images de fond d’œil a aussi acquis la capacité d’interpréter les images des patients bénéficiant d’un screening de rétinopathie diabétique et bénéficie aussi d’un label FDA. Les programmes d’intelligence artificielle ne se limitent pas à appliquer des algorithmes transmis par des humains, mais créent leurs propres algorithmes et critères diagnostiques, à partir d’un très grand nombre d’images ou données. Appliquées au champ de la médecine vasculaire, les techniques d’intelligence artificielle permettraient de mettre en place des programmes de dépistage et de diagnostic vasculaire, qui soulageraient le médecin des tâches chronophages, notamment d’interprétation iconographique. Cette intelligence artificielle serait au service d’une médecine aux 4P : plus précise, plus personnalisée, plus prédictive et plus préventive, l’objectif étant de mieux soigner le patient sans remplacer le médecin dans ses qualités humaines spécifiques, comme la compassion, la compréhension, la créativité, la conscience professionnelle et l’esprit critique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Intelligence artificielle, Médecine vasculaire


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 2

P. 103-104 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Et si la compression de demain c’était…
  • S. Couzan, J.-F. Pouget, C. Le Hello
| Article suivant Article suivant
  • Ce que l’intelligence artificielle fait déjà en 2019
  • A. Azarine

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.