Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le praticien face à une plainte ordinale du patient pour déconvenue esthétique - 10/03/19

Doi : 10.1016/j.jdmv.2018.12.040 
B. Guias , P. Jourdren
 Conseil departemental de l’ordre des médecins du Finistère, 29600 Morlaix, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Les plaintes reçues par un Conseil départemental ont plusieurs origines : un particulier, un médecin, une autorité publique, une association de défense des droits des patients. La plainte doit parvenir par courrier signé en désignant le nom du médecin mis en cause et en expliquant les griefs reprochés.

Le Conseil départemental n’a pas de pouvoir disciplinaire. Il met en place une conciliation et en cas d’échec de celle-ci transmet la plainte à la chambre disciplinaire de première instance en la motivant et s’y associant ou non. La procédure est différente en cas de praticien chargé d’une mission de service public.

Fréquemment la source de la plainte trouve son origine dans une relation médecin–malade de mauvaise qualité d’où l’importance d’établir une relation de qualité et bien codifiée avec les patients et tout particulièrement en cas de soins esthétiques (devis et consentement éclairé aux soins signés, facture sans ambiguïté, réalisation de photographies si nécessaire).

Le plus souvent, en cas de soins esthétiques, sont mises en cause la qualité des soins (compétence du praticien, soins non consciencieux, erreur de diagnostic, mauvaise information) et la hauteur des honoraires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Plainte, Conciliation


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 2

P. 112 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les difficultés de l’évaluation photographique en pratique courante et en recherche clinique
  • M. Josnin
| Article suivant Article suivant
  • Vivre avec un lymphœdème
  • S. Vignes

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.