Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Utilisation de l’espérance de vie tardive (EDVT) pour mesurer le bénéfice des immunothérapies - 19/04/19

Doi : 10.1016/j.respe.2019.03.092 
A. Vivot a, b, c, , P. Créquit a, b, c, R. Porcher a, b, c
a Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP–HP), Hôpital Hôtel Dieu, Centre d’épidémiologie clinique, Paris, France 
b Inserm UMR 1153, Centre de recherche épidémiologie et statistique, Sorbonne Paris Cité (CRESS), Paris, France 
c Université Paris Descartes, UMR 1153, centre de recherche épidémiologie et statistique Sorbonne Paris Cité (CRESS), Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La société américaine d’oncologie clinique a développé un outil pour mesurer la valeur des nouveaux médicaments anticancéreux : l’ASCO-VF. Cet outil accorde des points bonus pour reconnaître le bénéfice du traitement à long terme s’il y a une amélioration d’au moins 50 % de la survie (globale ou sans progression) à un temps défini à deux fois la médiane dans le bras contrôle (noté t2). Toutefois, la méthode de l’ASCO-VF peut présenter certains inconvénients. Premièrement, la survie à un temps donné ne reflète qu’un seul point de la courbe de survie. Deuxièmement, t2 n’est pas toujours atteint lorsque le suivi est court. Nous proposons une mesure pour quantifier le bénéfice à long terme des agents anticancéreux–l’espérance de vie tardive (EDVT) – que nous avons définie comme l’aire sous la courbe de Kaplan–Meier entre le temps médian de survie dans le groupe témoin (t1) et la fin du suivi (tmax).

Méthodes

Nous avons utilisé les données des publications des essais pivots pour toutes les indications des inhibiteurs des points de contrôle de l’immunité approuvés aux USA avant le 11 juin 2018. Nous avons évalué les points bonus du bénéfice à long terme selon la méthode de l’ASCO-VF. Nous avons ensuite reconstruit les données individuelles des patients à partir des courbes numérisées puis calculé l’EDVT dans chacun des bras avec le logiciel R et le paquet surv2sampleComp. Enfin, nous avons calculé le rapport des EDVT entre le bras expérimental et le bras témoin et son intervalle de confiance à 95 % par bootstrap.

Résultats

Nous avons inclus six médicaments (ipilimumab, pembrolizumab, nivolumab, avelumab, atezolizumab et durvalumab) dans 27 indications. Pour la moitié des indications (14/27, 52 %), aucune donnée de survie (globale ou sans progression) n’était disponible. Parmi les 13 indications avec données de survie, neuf (69 %) avaient des points de bonus selon l’ASCO-VF. Cependant l’utilisation de l’EDVT a permis d’identifier plus d’indications avec un bénéfice à long terme que l’ASCO-VF. Par exemple, pour CHECKMATE-66 où t2 n’a pas été atteint, le nivolumab était associé à une augmentation de 65 % (IC à 95 % : 39–90) de l’EDVT en survie globale, ce qui souligne son important bénéfice à long terme.

Conclusion

L’ASCO-VF pourrait être améliorée par l’utilisation de l’espérance de vie tardive.(Fig. 1)

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Analyse de survie, Essai clinique, Valeur des médicaments, Immunothérapie


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 67 - N° S3

P. S130 - mai 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • PAPY : Pré-screening par Python : une méthode informatique pour détecter les patients éligibles aux études cliniques
  • R. Schiappa, C. Giroud, K. Zorzi, Y. Chateau, D. Rener, E. Barranger, E. Chamorey
| Article suivant Article suivant
  • Prise en compte de l’hétérogénéité inter-centres et du biais de non-comparabilité avec un modèle à fragilité pour estimer la mortalité en excès dans les essais cliniques multicentriques
  • J. Goungounga, N. Grafféo, H. Charvat, R. Giorgi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.