Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Caractéristiques socio-économiques associées au libre choix et au risque de violences chez les professionnelles du sexe des maisons closes d’Abidjan, Côte D’ivoire - 19/04/19

Doi : 10.1016/j.respe.2019.03.054 
E. Konan a, b, , O. Tetchi b, C. Anoma c, A. Omorou a
a École de santé publique de Nancy, faculté de médecine, université de Lorraine, EA 4360 APEMAC, Nancy, France 
b Institut national de santé publique, Sous-direction de la formation et de la recherche, Abidjan, Côte d’Ivoire 
c Clinique de Confiance, Abidjan, Côte d’Ivoire 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La connaissance et la compréhension des facteurs associés au choix et au risque de violences liées à la prostitution devraient contribuer à l’élaboration de stratégies de lutte contre la prostitution forcée et les violences liées à la pratique de la prostitution en Côte d’Ivoire. L’objectif de cette étude était de mettre en évidence les facteurs socio-économiques associés au libre choix et au risque de violences chez les professionnelles du sexe des maisons closes d’Abidjan (Côte d’Ivoire).

Méthodes

Il s’agit d’une étude transversale réalisée entre août et octobre 2014 dans trois maisons closes. Un questionnaire portant sur les caractéristiques socio-économiques et les pratiques prostitutionnelles (notamment si le choix était libre ou contraint et si elles avaient été victimes de violences) ont été administré par des enquêteurs formés auprès de 151 femmes. Des modèles de régression logistique multivariée ont été utilisés pour identifier les facteurs socio-économiques associés au libre choix et au risque de violence chez ces femmes.

Résultats

Parmi les 151 femmes (âge moyen 25,6±7,7 ans), 100 (66,2 %) déclaraient avoir choisi la prostitution de leur propre gré (libre choix), 40 (26,5 %) avaient été victimes de violences (physiques et/ou verbales) au moins une fois de la part des clients et 44 (29,5 %) victimes de violences d’autres sources (forces de l’ordre et autres femmes professionnelles du sexe). La proportion de femmes déclarant un libre choix était plus faible chez les non-ivoiriennes (OR=0,2 [IC95 % 0,1 ; 0,7], p=0,006) et chez celles avec un revenu horaire inférieur à 1 € (OR=0,4 [0,2 ; 0,8], p=0,01) et plus forte chez celles qui effectuaient des déplacements à la recherche ou à la rencontre de clients (OR=2,5 [1,0 ; 6,1], p=0,05). Le risque de violence de la part des clients était plus faible lorsque les femmes étaient sur place (OR=0,3 [0,1 ; 0,6], p=0,001) tandis que le risque de violences d’autres sources était 3,5 fois plus importante chez celles qui pratiquaient la prostitution depuis au moins deux ans (OR=3,5 [1,3 ;9,0], p=0,03).

Conclusion

Les résultats de cette étude ont permis de montrer qu’une majorité des femmes déclarent avoir choisi librement d’être professionnelle du sexe avec environ un quart d’entre elles qui ont déclaré avoir subi des violences. L’identification des facteurs socio-économiques associés au libre choix et au risque de violence chez les professionnelles du sexe pourrait servir de leviers d’action de lutte contre la prostitution forcée et de prévention des violences liées à la pratique de la prostitution en Côte d’Ivoire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Prostitution féminine, Libre choix, Risque de violence, Facteurs socio-économiques, Abidjan


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 67 - N° S3

P. S165-S166 - mai 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Facteurs anthropométriques et risque de cancer du sein chez les femmes Marocaines : étude cas-témoins dans la région de Fès, Maroc
  • M. Khalis, L. Dossus, S. Rinaldi, C. Biessy, V. Chajès, A. Moskal, H. Charaka
| Article suivant Article suivant
  • Phénotype clinique associé à une performance déficitaire au test de l’horloge dans une population de sujets asymptomatiques âgés de 50 et plus : analyse transversale (Succeed 03)
  • E. Thomas, C. Leissing-Desprez, L. Segaux, A. Broussier, I. Fromentin, L. Cleret de Langavant, J. David, S. Bastuji-Garin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.