Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Lymphoproliférations après transplantation - 01/01/02

[13-016-K-20]
Véronique Leblond : Professeur des Universités, praticien hospitalier
Sylvain Choquet : Chef de clinique-assistant
Service d'hématologie clinique, hôpital Pitié-Salpêtrière, 47, boulevard de l'Hôpital, 75013 Paris  France
Martine Raphaël : Professeur des Universités, praticien hospitalier
Service d'hématologie biologique, hôpital Avicenne, UFR SMBH Université Paris 13, 93000 Bobigny  France
fr

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les lymphoproliférations après greffe d'organe ou greffe de moelle sont des complications sévères dont l'incidence est liée à de nombreux facteurs : l'organe greffé, le statut viral concernant le virus d'Epstein-Barr (EBV) chez le donneur et le receveur, l'intensité de l'immunosuppression. Elles sont plus fréquentes chez l'enfant en raison des primo-infections à EBV secondaires à l'organe greffé. Les lymphoproliférations observées après transplantation sont caractérisées par une grande hétérogénéité clinique, histologique, moléculaire et évolutive. Elles sont en grande majorité de type B, souvent extraganglionnaires et liées à l'EBV dans 80 % des cas. Leur pronostic est réservé, avec une survie à long terme de 40 %. Leur faible fréquence, le petit nombre par centre de greffe et leur hétérogénéité expliquent l'absence de consensus thérapeutique. La réduction de l'immunosuppression peut, à elle seule, obtenir des réponses complètes en restaurant une réponse antivirale. Les autres moyens thérapeutiques comportent l'immunothérapie avec les anticorps monoclonaux ou des cellules T cytotoxiques dirigées contre l'EBV, la chimiothérapie et la radiothérapie. Des études multicentriques et prospectives sont nécessaires pour mieux définir le pronostic et le traitement de ces lymphoproliférations.



Mots-clés : lymphoprolifération post-transplantation, virus Epstein-Barr, immunothérapie

Plan

fr

© 2002  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Lymphomes associés à l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine
  • N. Mounier, C. Besson
| Article suivant Article suivant
  • Lymphomes cérébraux primitifs du sujet immunocompétent
  • H. Ghesquières

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.