Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Une clinique de l’apotemnophilie - 25/05/19

From Apotemnophilia to Body Integrity and identity disorder: A case report and literature

Doi : 10.1016/j.amp.2019.04.005 
Anne-Emmanuelle Jacques a, , Sophie Annette a, Anaïs David a, Marianne Daudin b
a Service de psychiatrie, hôpital d’instruction des armées Percy, 1, rue du lieutenant Raoul-Batany, 92190 Clamart, France 
b Service de psychiatrie, hôpital d’instruction des armées Desgenettes, 108, boulevard Pinel, 69003 Lyon, France 

Auteur correspondant. 20, place Dupleix, 75015 Paris, France.20, place DupleixParis75015France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 25 mai 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Introduction

Le terme d’apotemnophilie a été utilisé pour la première fois par Money, en 1977, pour désigner les patients ayant un désir d’amputation d’un membre sain.

Cas clinique

Nous présentons le cas d’une femme de trente-deux ans, militaire, hospitalisée en neurologie pour effectuer le bilan d’un syndrome douloureux chronique. Les troubles ont débuté à la faveur d’un traumatisme du genou compliqué de douleurs chroniques à l’origine de multiples plaintes. Dès le premier contact, nous sommes interpellés par son désir d’amputation de son membre inférieur.

Discussion

Une revue de la littérature met en évidence des positions controversées quant à la place nosographique de l’apotemnophilie : initialement classé au sein des paraphilies, le désir d’amputation d’un membre sain a été dans un deuxième temps identifié par certains comme un trouble de l’identité et de l’intégrité corporelle, puis étudié comme un trouble neurologique. La clinique de notre patiente a permis d’élargir notre réflexion diagnostique à d’autres entités cliniques telles qu’un trouble dépressif avec caractéristiques mélancoliques et psychotiques, une hypocondrie délirante, une obsession d’une dysmorphie corporelle.

Conclusion

Au-delà des controverses, le risque principal auquel sont exposés ces patients est celui d’une mauvaise rencontre à l’origine d’une réponse thérapeutique univoque par un geste chirurgical mutilatoire. L’enjeu thérapeutique est de créer les conditions d’accueil de cette plainte et d’entendre la revendication identitaire qu’elle porte. L’approche pluridisciplinaire associant psychiatre, psychologue clinicien et, le cas échéant, chirurgien doit permettre d’éviter le nomadisme médical et d’apaiser par l’écoute des différents acteurs la souffrance identitaire ici à l’œuvre.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

The term of apotemnophily was used for the first time by Money in 1977 to name patients who desire an amputation of a healthy limb.

Case

We present a case report of a thirty-two years old military woman, who was hospitalized in a neurology service because of a chronic pain syndrome. The disorders began with a knee trauma complicated by chronic pain causing multiple complaints. At first sight, we are challenged by her desire to amputate her lower limb.

Discussion

A literature review highlights controversial positions regarding the nosographic place of apotemnophily: initially classified within paraphilias, the desire to amputation of a healthy limb was later identified by some authors as a body integrity and identity disorders and then studied as a neurological disorder. The clinic of our patient open minded our diagnostic reasoning to other clinical entities such as a depressive disorder with melancholic and psychotic characteristics, an illness anxiety disorder, a body dysmorphic disorder.

Conclusion

Beyond the controversies, the main risk for these patients is to meet a doctor who decides to treat them with a mutilatory surgical gesture. The therapeutic challenge is to create the conditions of reception of this complaint and to hear the identity claim that it carries. The multidisciplinary approach associating psychiatrist, clinical psychologist and sometimes surgeons when it's appropriate, must prevent medical nomadism and must try to relieve the patient from the suffering of identity.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Amputation, Apotemnophilie, Cas clinique, Dépression, Désir, Douleur chronique, Image du corps, Psychiatrie militaire, Revue de littérature, Souffrance psychique

Keywords : Amputation, Apotemnophilia, Body image, Chronic Pain, Clinical case, Depression, Desire, Literature review, Military psychiatry, Psychic suffering


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.