Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement des douleurs de mucite : actualités et perspectives - 08/06/19

Treatment of mucositis pain: News and prospects

Doi : 10.1016/j.bulcan.2019.03.022 
Léa Guerrini-Rousseau 1, , Perrine Marec-Berard 2 , Stéphanie Bolle 3 , Sophie Laurent 4
1 Université Paris-Saclay, Gustave Roussy, département de cancérologie de l’enfant et de l’adolescent, 114, rue Edouard-Vaillant, 94805 Villejuif, France 
2 Institut d’hématologie et d’oncologie pédiatrie, centre Léon-Bérard, département d’oncologie pédiatrique, 69008 Lyon, France 
3 Université Paris-Saclay, Gustave Roussy, département de radiothérapie, 94805 Villejuif, France 
4 Université Paris-Saclay, Gustave Roussy, centre d’études et de traitement de la douleur, 94805 Villejuif, France 

Léa Guerrini-Rousseau, Université Paris-Saclay, Gustave Roussy, département de cancérologie de l’enfant et de l’adolescent, 114, rue Edouard-Vaillant, 94805 Villejuif, France.Université Paris-Saclay, Gustave Roussy, département de cancérologie de l’enfant et de l’adolescent114, rue Edouard-VaillantVillejuif94805France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Saturday 08 June 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

La mucite, inflammation aiguë des muqueuses digestives, est une des principales toxicités secondaires aux traitements oncologiques. Parmi ses conséquences, les douleurs qui lui sont liées représentent une complication importante par leur intensité et leur retentissement, en particulier sur la qualité de vie des patients. Le traitement de la douleur joue un rôle central dans la prise en charge des mucites. Il doit être multimodal, associant des traitements locaux et généraux (opioïdes ou non), adaptés à l’intensité de la douleur et basés sur les recommandations internationales mises à jour en 2014. Un traitement antalgique systémique par morphinique en PCA (« patient-controlled analgesia ») est souvent nécessaire dans les mucites sévères. En cas d’analgésie insuffisante, l’utilisation de co-antalgiques (paracétamol, kétamine, anticonvulsivants, antidépresseurs) permet d’améliorer le contrôle antalgique et l’épargne morphinique. Les stratégies non médicamenteuses (distraction, relaxation, hypnose) et les mesures préventives doivent tenir une place majeure. Parmi elles, le laser thérapie au moyen d’un faisceau laser athermique de faible puissance, est une stratégie thérapeutique prometteuse dont l’efficacité repose sur ses propriétés antalgiques, anti-inflammatoire et cicatrisante. Malgré les nombreuses études disponibles, il existe un nombre limité de thérapies cliniquement efficaces. De nouveaux agents thérapeutiques pour la prévention et le traitement des mucites et de leurs douleurs, basés sur les phénomènes biologiques impliqués, doivent être encore développés pour améliorer le niveau d’antalgie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Mucositis, an acute inflammation of the digestive mucosa, is one of the main toxicities secondary to oncological treatments. Among its consequences, mucositis-related pain is an important complication due to its intensity and repercussion, especially on quality of life. Treatment of pain plays a central role in management of mucositis. It must be multimodal, combining local and general opioid or non-opioid treatments, adapted to pain intensity and based on international recommendations updated in 2014. A systemic analgesic treatment with morphine with a patient-controlled analgesia device is often necessary in severe mucositis. In case of insufficient analgesia, use of co-analgesics (paracetamol, ketamine, anticonvulsants, and antidepressants) can improve analgesic control and reduce morphine doses. Non-drug strategies (distraction, relaxation, hypnosis) and preventive measures must be a major concern. Among them, laser therapy using a low power athermal laser beam, is a promising therapeutic strategy whose effectiveness is based on its analgesic, anti-inflammatory, and healing properties. Despite many available studies, there is a limited number of clinically effective therapies. New therapeutic agents for the prevention and treatment of mucositis and its pain, based on the biological phenomena involved, must be further developed to improve the efficacy of analgesia.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mucite, Douleur, Traitement antalgique, Opioïdes, Laserthérapie

Keywords : Mucositis, Pain, Analgesics, Opioids, Laser beam therapy


Plan


© 2019  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.