Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Épreuve fonctionnelle à l’exercice et dyspnée inexpliquée : à propos de 194 cas - 28/06/19

Cardiopulmonary exercise testing for the diagnosis of unexplained dyspnea: a review of 194 cases

Doi : 10.1016/j.rmr.2019.03.012 
V. Valentin a, b, , F. Bart c, J.-M. Grosbois c, d, J. Chabrol c, G. Terce c, B. Wallaert a, b, c
a CHU de Lille, hôpital A.-Calmette, Service de pneumologie et immuno-allergologie, centre de référence constitutif des maladies pulmonaires rares, 59000 Lille, France 
b Université de Lille, 59000 Lille, France 
c Service de pneumologie, centre hospitalier de Beuvry, 62408 Béthune cedex, France 
d FormAction Santé, 59840 Pérenchies, France 

Auteur correspondant. Service de pneumologie et immuno-allergologie, hôpital Calmette, 59037 Lille cedex, France.Service de pneumologie et immuno-allergologie, hôpital CalmetteLille cedex59037France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les dyspnées inexpliquées après des épreuves fonctionnelles respiratoires de repos (EFR) et un bilan cardiovasculaire représentent une situation fréquente en pratique clinique. Le but de ce travail était de préciser l’intérêt de l’épreuve fonctionnelle à l’exercice (EFX) pour le diagnostic de ces dyspnées inexpliquées.

Méthodes

Cette étude monocentrique rétrospective incluait des patients successifs ayant des examens de repos normaux (examen clinique, hémoglobine, radiographie thoracique, ECG, EFR, échographie cardiaque). L’EFX était réalisée avec analyse des gaz du sang. L’analyse descriptive et la synthèse étaient réalisées par consensus entre au moins 3 des auteurs et permettait d’évoquer les étiologies suivantes : déconditionnement, hyperventilation inappropriée à l’exercice (HV), anomalies échanges gazeux (AEG), EFX sous-maximale, anomalies cardiovasculaires (ACV) et EFX normale.

Résultats

Au total, 194 patients étaient inclus, (âge médian 53 ans ; sex-ratio (H/F) 0,83 ; IMC moyen 27,3kg/m2±5,36). On retrouvait 32 % de profils compatibles avec un déconditionnement, 20 % HV, 18 % AEG, 13 % d’épreuves sous-maximales, 9 % ACV, 8 % d’épreuves maximales et normales.

Conclusion

Cette étude illustre l’intérêt de réaliser l’EFX précocement dans les dyspnées inexpliquées car dans plus de 50 % des cas, celles-ci correspondent soit à un déconditionnement soit à un syndrome d’hyperventilation, redevables d’une prise en charge simple en réhabilitation respiratoire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Chronic dyspnoea that remains unexplained after resting pulmonary function and cardiovascular testing is a common problem in clinical practice. The aim of this study was to determine the utility of cardiopulmonary exercise testing (CPET) in the diagnosis of unexplained dyspnoea.

Methods

This retrospective single-centre study included consecutive patients with dyspnoea who had normal resting cardiopulmonary examinations (including chest X-ray, electrocardiography, pulmonary function tests [PFTs], and cardiac ultrasound). CPET was performed using a cycle ergometer with analysis of blood gases. The results were interpreted as being most likely due to one of the six pathophysiological mechanisms shown below. Consensus required agreement between at least three of the authors.

Results

Of the 194 patients included (median age 53 years, sex-ratio (M:F) 0.83, mean body mass index 27.3±5.36kg/m2), 32% of the test profiles were compatible with deconditioning, 20% with inappropriate hyperventilation (without gas exchange abnormalities), 18% with disorders of gas exchange, 13% with sub-maximal CPET, 9% with cardiovascular anomalies, and 8% with normal CPET. Of the patients with gas exchange abnormalities, the most common causes were bronchiectasis (6), emphysema (6), recent pneumonia (2), and diffuse interstitial pneumonitis (2). Ten of the patients with cardiovascular abnormalities had chronotropic insufficiencies, 5 had excessive tension responses, and 3 had disorders of rhythm or repolarisation.

Conclusions

CPET may greatly facilitate the diagnosis of unexplained dyspnoea. More than 50% of the dyspnoea cases examined here were due to deconditioning or hyperventilation syndrome and would benefit from a simple pulmonary rehabilitation program.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Exercice, Épreuve fonctionnelle à l’exercice, Dyspnée inexpliquée, Déconditionnement, Hyperventilation

Keywords : Exercise, Pulmonary function tests on exercise, Unexplained dyspnoea, Deconditioning, Hyperventilation.


Plan


© 2019  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 5

P. 591-599 - mai 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Caractéristiques et prise en charge de l’évolutivité cérébro-méningée des cancers bronchiques dans un contexte de mutation activatrice
  • D. Rouviere, R. Veillon, L. Chaltiel, Y. Simonneau, T. Filleron, J. Milia, N. Guibert, B. Melloni, C. Raherison, A. Didier, J. Mazieres
| Article suivant Article suivant
  • Les thérapies comportementales et cognitives (TCC) dans le sevrage tabagique : quels outils pour le pneumologue ?
  • P. Guichenez, M. Underner, J. Perriot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.