Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L'arthroscopie du coude - 27/03/08

Doi : RCO-12-2006-92-S8-0035-1040-101019-200520004 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Ce symposium mené sous l'égide de la Société Française d'Arthroscopie donne un état des lieux de l'arthroscopie du coude en France en 2005. Une enquête épidémiologique a rapporté 499 cas sur 2 ans avec un taux de complications plus élevé que pour les autres articulations (6 % de complications mineures et 1 % de complications majeures).

L'indication principale est l'ablation de corps étrangers qu'ils proviennent d'une arthrose, d'une chondromatose, d'une ostéochondrite ou d'une fracture. L'arthroscanner est l'examen de référence et le pronostic à terme est dominé par l'état du cartilage.

La seconde indication est l'arthrolyse. Une enquête prospective et rétrospective comparant techniques à ciel ouvert et sous arthroscopie a montré des résultats à terme presque similaires avec un gain global supérieur de 7 degrés pour les techniques conventionnelles. Ces dernières paraissent plus efficaces mais avec une perte de mobilité secondaire franche. Cependant, dans ce groupe, la raideur préopératoire était plus marquée et d'origine post-traumatique, alors que l'arthroscopie était proposée pour des étiologies micro-traumatiques en rapport avec une activité sportive.

Les autres indications sont moins fréquentes. La résection de séquestre avec abrasion dans l'ostéochondrite disséquante du capitulum aboutit à de bons résultats et une reprise du sport dans 82 % des cas. Le pronostic à long terme reste inconnu comme le souligne le pincement de l'interligne retrouvé à 3 ans.

En cas de pathologie synoviale, l'arthroscopie présente un intérêt pour exciser des franges d'interposition synoviale ou des tumeurs comme la synovite villonodulaire pigmentée.

Dans le traitement de l'épicondylite, les résultats de notre série rétrospective arthroscopique sont moins bons que ceux rapportés dans la littérature. Mais, dans notre étude comparative, ils sont équivalents à ceux de la chirurgie conventionnelle ; la diversité des gestes réalisés et le recul différent des 2 groupes n'ont pas permis de conclusion statistique.

Au total, il apparaît que l'arthroscopie du coude est une hyperspécialité où sont réalisés des gestes de plus en plus sophistiqués.

Abstract

This symposium of the French Arthroscopic Society is the 2005 state of the art of elbow arthrosocpy in France. A survey reports 499 cases during 2 years with a rate of complication higher than the arthroscopies of other joints (6% of minor and 1% of major complications). The main indication is the removal of loose bodies. They can come from arthritis, chondromatosis, osteochondritis or fracture. The most accurate radiologic examination is an arthroCTscan. The main pronostic factor is the cartilage status.

Arthrolysis is the second indication. We performed a retrospective and a prospective studies to compare open and arthroscopic surgery. Results are almost similar with a significant higher improvement in flexion (7°) in the open group. Open surgery seems more efficient but with a franck loss of motion in the postoperative course. However, in this group elbows were preoperatively stiffer in relation with a trauma event instead of sport related microtrauma in the arthroscopically treated group.

Removal of necrotic fragment combined with abrasion in osteochondritis of the capitulum yelds to good results with 82% of patients resuming to sports. Long term prognosis is unknown as the joint line is narrowed at a 3 years follow up.

Arthroscopy is usefull in synovial diseases as resection of synovial folds or removal of tumors like villonodular synovitis.

In the treatment of epicondylitis, the results of our retrospective study are not so good as those reported in the literature. But in our comparative study the results are similar to the open surgery group. The numerous procedures and the different follow up in these two groups did not allow to give statistical analysis.

Elbow arthroscopy is a hyper specialty with more and more advanced procedures.


Mots clés : Arthroscopie , coude , complications , arthrolyse , corps étrangers , ostéochondrite disséquante , épicondylite

Keywords: Arthroscopy , elbow , complications , arthrolysis , loose bodies , osteochondritis dissecans , épicondylitis


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 92 - N° S8

P. 32-45 - décembre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Symposium
  • F. Kelberine, F. Bonnomet
| Article suivant Article suivant
  • L'arthrite septique du genou
  • J.-Y. Jenny, A. Lortat-Jacob

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.