Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Classification simplifiée de la rétinopathie diabétique adaptée au dépistage par photographies du fond d’œil - 29/03/08

Doi : JFO-09-2007-30-7-0181-5512-101019-200703529 

A. Lecleire-Collet [1],

A. Erginay [1],

K. Angioi-Duprez [2],

N. Deb-Joardar [3],

P. Gain [3],

P. Massin [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Classification simplifiée de la rétinopathie diabétique adaptée au dépistage par photographies du fond d’œil

Objectifs : Les photographies du fond d’œil réalisées avec un rétinographe non mydriatique constituent la méthode de référence pour le dépistage de la rétinopathie diabétique. L’objectif de cette étude est de valider une classification simplifiée de la rétinopathie diabétique, adaptée au dépistage par photographies du fond d’œil.

Patients et méthodes : Cent vingt et un patients diabétiques ont eu trois photographies couleur du fond d’œil, analysées par quatre lecteurs différents selon la classification de dépistage proposée, ainsi qu’un examen de référence (panoramique des 9 champs et examen tomographique par cohérence optique de la macula).

Résultats : La classification de dépistage proposée était simple à utiliser car elle reposait sur la comparaison visuelle des trois photographies du fond d’œil avec des photographies standard. Elle a permis de diagnostiquer les stades sévères de rétinopathie diabétique avec une sensibilité de 100 % et une spécificité de 50 à 58 % lorsque l’examen de dépistage mettait en évidence une rétinopathie non proliférante modérée ou plus grave. Elle a également permis de diagnostiquer un œdème maculaire avec une sensibilité de 96 à 97 % et une spécificité de 89 à 91 %. De plus, les résultats de l’examen de dépistage selon cette classification étaient très reproductibles (concordance inter-lecteur : kappa pondéré = 0,78-0,93).

Conclusion : Cette étude confirme la fiabilité de la classification simplifiée proposée. Le stade seuil de rétinopathie diabétique au-dessus duquel cette stratégie de dépistage n’est plus valable est celui de rétinopathie diabétique non proliférante minime. Ainsi, à partir du stade de rétinopathie non proliférante modérée mis en évidence sur l’examen de dépistage, un examen de la totalité du fond d’œil est recommandé. Les formes sévères doivent être prises en charge sans délai par l’ophtalmologiste.

Abstract

A new grading system from color fundus photographs for screening for diabetic retinopathy

Aim: Fundus photographs using a nonmydriatic digital camera are the reference method for diabetic retinopathy screening today. The aim of this study was to validate a simplified diabetic retinopathy classification, adapted for diabetic retinopathy screening, including all diabetic retinopathy severity scales.

Patients and methods: One hundred and twenty-one diabetic patients had three digital color fundus photographs taken, which were graded by four independent ophthalmologists according to the proposed screening classification, and a reference examination (nine field fundus photographs and optical coherence tomography examination of the macula).

Results: The proposed diabetic retinopathy screening classification was easy to use, as it was based on a visual comparison between the three digital color fundus photographs and standard retinal photographs. This classification provided the diagnosis of severe levels of diabetic retinopathy with high sensitivity and accurate specificity (100% and 50%-58% ,respectively, for a moderate nonproliferative diabetic retinopathy level or higher on the screening examination) and the diagnosis of macular edema with a high sensitivity and specificity (96%-97% and 89%-91%, respectively). The results of the screening examination using this classification were highly reproducible (weighted k for interobserver agreement: 0.78-0.93).

Conclusion: These results suggest that this new simplified classification is accurate. The screening method should not be used above the threshold level of mild nonproliferative diabetic retinopathy. Thus, from the moderate nonproliferative level (inclusive), a complete fundus examination should be undertaken. Severe levels of diabetic retinopathy will be referred to an ophthalmologist without delay for laser treatment.


Mots clés : Classification , dépistage rétinographe , non-mydriatique , photographies du fond d’œil , rétinopathie diabétique

Keywords: Classification , diabetic retinopathy , fundus photographs , nonmydriatic , screening


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 7

P. 674-687 - septembre 2007 Retour au numéro
Article suivant Article suivant
  • Kératoplastie lamellaire antérieure assistée par laser femtoseconde
  • L. Hoffart, H. Proust, F. Matonti, M. Catanèse, J. Conrath, B. Ridings

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.