Médecine

Paramédical

Autres domaines


Le syndrome prémenstruel : revue générale - 29/03/08

Doi : 10.1016/j.jgyn.2007.01.007 

F. Zaafrane [1],

R. Faleh [2],

W. Melki [1],

M. Sakouhi [2],

L. Gaha [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Résumé

Objectifs

L'objectif de ce travail est de faire le point au vu des données de la littérature sur : la place nosographique, la définition, l'épidémiologie, le diagnostic, l'évaluation, les hypothèses étiologiques et les traitements du syndrome prémenstruel.

Matériel et méthode

Revue exhaustive de la littérature après consultation de la banque de données bibliographiques Medline, par les mots clés : premenstrual ; syndrome.

Résultats

Le syndrome prémenstruel (SPM) est un ensemble de symptômes somatiques, affectifs et comportementaux apparaissant avant les règles et disparaissant avec elles. Cet ensemble symptomatique toucherait approximativement 75 % des femmes en âge de procréer. La spécificité de ce syndrome tient à sa cyclicité, et à son intensité suffisamment sévère pour altérer significativement le fonctionnement personnel, social et professionnel. Son diagnostic est confirmé par une autoévaluation idéalement prospective pendant au moins deux cycles symptomatiques, mettant en évidence : une variété de manifestations physiques et psychologiques ; la répétition des manifestations apparaissant avant les menstruations et disparaissant complètement à la survenue des règles ; la constatation d'un intervalle asymptomatique d'au moins une semaine dans la période suivant les règles ; une sévérité suffisante pour altérer le fonctionnement global. Plusieurs hypothèses biologiques et psychosociales ont été avancées et débattues. Le consensus actuel renvoie à une vulnérabilité aux variations hormonales du cycle menstruel. Les traitements de la symptomatologie prémenstruelle sont variés, d'indications peu nettes, d'efficacité peu établie. Seuls le carbonate de calcium et les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) reposent sur des données scientifiques solides.

Conclusion

Le syndrome prémenstruel garde encore plusieurs inconnues en rapport avec sa prévalence, son étiologie et son traitement.

Abstract

Abstract

Premenstrual syndrome (PMS) is a recurrent disorder that occurs in the luteal phase of the menstrual cycle. It is characterized by intense physical, psychological, and behavioral changes that interrupt interpersonal relationships and disrupt the lives of affected women. Premenstrual syndrome is believed to affect 75% of women of childbearing age. Because no tests can confirm PMS, the diagnosis should be made on the basis of a patient-completed daily symptom calendar and the exclusion of other medical disorders. PMS symptoms occur during the luteal phase of the menstrual cycle and remit with the onset of menstruation or shortly afterward. The aetiology of PMS is still unknown uncertain, but are likely associated with aberrant responses to normal hormonal fluctuations during the menstrual cycle. A wide range of therapeutic interventions has been tested in the treatment of premenstrual symptoms. Most non-pharmacological interventions that have been proven efficacious require a series of interventions. If non-medical approaches are ineffective, drug therapy may be appropriate. Several pharmaceutics agents have been shown to relieve symptoms. Calcium carbonate and selective serotonin reuptake inhibitors have demonstrated excellent efficacy.


Mots clés : Syndrome prémenstruel , Définition , Prévalence , Diagnostic , Évaluation , Étiologies , Traitement

Keywords: Premenstrual syndrome , Definitions , Prevalence , Diagnosis , Evaluation , Causes , Management


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 7

P. 642-652 - novembre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Vaccination prophylactique et thérapeutique contre le papillomavirus humain
  • J.-L. Brun, D. Riethmuller
| Article suivant Article suivant
  • Tolérance des prothèses utilisées lors de la cure de prolapsus génitaux par voie vaginale. À propos de 317 cas
  • H. Foulques

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.