Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cardiac magnetic resonance imaging with late gadolinium enhancement in acute myocarditis: Towards differentiation between immune-mediated and viral-related aetiologies - 06/11/19

Imagerie par résonance magnétique cardiaque avec rehaussement tardif dans la myocardite aiguë : vers la différenciation des étiologies dysimmunitaires et virales

Doi : 10.1016/j.acvd.2019.09.001 
Fatiha Sebai a, b, Stéphanie Brun a, b, Antoine Petermann b, c, David Ribes d, e, Grégoire Prévot f, Eve Cariou a, b, Yoan Lavie-Badie a, b, g, Stanislas Faguer d, e, h, Michel Galinier a, b, h, Didier Carrié a, b, h, Hervé Rousseau b, c, h, Gregory Pugnet i, Olivier Lairez a, b, g, h,
a Department of Cardiology, University Hospital of Rangueil, 31059 Toulouse, France 
b Cardiac Imaging Centre, Toulouse University Hospital, 31300 Toulouse, France 
c Department of Radiology, University Hospital of Rangueil, 31059 Toulouse, France 
d Department of Nephrology and Organ Transplantation, University Hospital of Rangueil, 31059 Toulouse, France 
e Referral Centre for Rare Renal Diseases, Toulouse University Hospital, 31300 Toulouse, France 
f Department of Pneumology, University Hospital of Rangueil, 31059 Toulouse, France 
g Department of Nuclear Medicine, University Hospital of Rangueil, 31059 Toulouse, France 
h Medical School, Toulouse III Paul-Sabatier University, 31400 Toulouse, France 
i Department of Internal Medicine, Toulouse University Hospital, 31300 Toulouse, France 

Corresponding author at: Department of Cardiology, Toulouse University Hospital, 1, avenue Jean-Poulhès, TSA 50032, 31059 Toulouse cedex 9, France.Department of Cardiology, Toulouse University Hospital1, avenue Jean-Poulhès, TSA 50032Toulouse cedex 931059France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Diagnosing immune-mediated myocarditis is challenging because of non-specific clinical signs and symptoms. Cardiac magnetic resonance imaging (CMR) provides subepicardial late gadolinium enhancement (LGE) in the setting of acute myocarditis, but the diagnostic value of LGE pattern for differentiating between immune-mediated and viral-related aetiologies remains unknown.

Aims

To determine the value of LGE pattern for differentiating between immune-mediated and viral-related aetiologies in patients with acute myocarditis.

Methods

One hundred and five patients with acute myocarditis who underwent CMR, including LGE variables, were included retrospectively. Viral-related aetiology was retained with a negative autoimmune and autoinflammatory assessment at diagnosis and 6-month follow-up.

Results

Aetiology was immune-mediated in 31 patients and viral-related in 74 patients. Patients with immune-mediated myocarditis were older (55±16 vs. 31±12years; P<0.001) and more likely to be female (52% vs. 14%; P<0.001) than those with viral-related myocarditis. There was no difference in left ventricular ejection fraction between the immune-mediated and viral-related myocarditis groups (53±15% vs. 57±8%; P=0.61). Regarding LGE, patients with viral-related myocarditis were more likely to have basal anteroseptal, mid anteroseptal, mid anterior and basal anterolateral location. Patients with immune-mediated myocarditis were more likely to have apical septal, apical inferior, apical lateral, mid anterolateral and basal inferior location. Segments with difference in prevalence of LGE between aetiologies were summed to build a score where positive significant association with immune-mediated myocarditis was quoted 1 and positive significant association with viral-related myocarditis was quoted −1. A score0 differentiated immune-mediated from viral-related myocarditis with 94% sensitivity and 77% specificity (area under the receiver operating characteristic curve 0.88; P<0.001).

Conclusion

CMR provides arguments for differentiating immune-mediated from viral-related acute myocarditis by showing preferential LGE localization in apical septal, apical inferior, apical lateral and basal inferior segments.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Le diagnostic de la myocardite dysimmunitaire (MD) est difficile en raison de symptômes et signes cliniques aspécifiques. L’imagerie par résonance magnétique (IRM) cardiaque fourni un rehaussement tardif (RT) sous-épicardique du gadolinium dans le diagnostic de myocardite aiguë, mais la valeur diagnostique RT pour la différenciation des MD et virales (MV) demeure inconnue.

Objectifs

Cette étude vise à déterminer la valeur du RT dans la différenciation les MD et MV chez les patients atteints de myocardite aiguë.

Méthodes

Cent cinq patients atteints d’une myocardite aiguë ayant eu une IRM cardiaque avec RT ont été inclus rétrospectivement. Le diagnostic de MV a été retenu au décours d’une évaluation auto-immune et auto-inflammatoire négative au diagnostic et au suivi à 6 mois.

Résultats

Le diagnostic de MD et de MV a été retenu chez 31 et 74 patients, respectivement. Les patients atteints de MD étaient plus âgés (55±16 contre 31±12 ans ; p<0,001) et plus susceptibles d’être des femmes (52 % contre 14 % ; p<0,001) que ceux atteints de MV. Il n’y avait pas de différence entre les MD et les MV en termes de fraction d’éjection du ventricule gauche (53±15 % contre 57±8 % ; p=0,61). En ce qui concerne le RT, les patients atteints de MV étaient plus susceptibles d’avoir une localisation antéro-septale basale, antéro-septale médiane, antérieure médiane et antéro-latérale basale que ceux atteints de MD. Les patients atteints de MD étaient plus susceptibles d’avoir une localisation septale apicale, inférieure apicale, latérale apicale, antéro-latérale médiane et inférieure basale que ceux atteints de MV. Les segments présentant une différence de prévalence de RT entre les étiologies ont été additionnés pour obtenir un score où une association positive avec la MD a été cotée 1 et une association positive avec la MV, −1. Un score0 différencie la MD de la MV avec une sensibilité de 94 % et une spécificité de 77 % (aire sous la courbe ROC 0,88 ; p<0,001).

Conclusion

L’IRM cardiaque fournit des arguments pour différencier les MD des MV en montrant une localisation préférentielle du RT en regard des segments septo-apical, inféro-apical, latéro-apical et inféro-basal.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Acute myocarditis, Immune-mediated, Viral-related, Cardiac magnetic resonance imaging

Mots clés : Myocardite aiguë, Dysimmunitaire, Viral, Imagerie par résonance magnétique cardiaque

Abbreviations : CMR, LGE


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 112 - N° 10

P. 559-566 - octobre 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cardio-oncology: Clinical and imaging perspectives for optimal cardiodetection and cardioprotection in patients with cancer
  • Franck Thuny, Olivier Huttin, Stéphane Ederhy
| Article suivant Article suivant
  • Correlates of the ratio of acceleration time to ejection time in patients with aortic stenosis: An echocardiographic and computed tomography study
  • Alexandre Altes, Maximilien Sochala, David Attias, Julien Dreyfus, Yohann Bohbot, Manuel Toledano, Laurent Macron, Cedric Renard, Gagandeep Chadha, Arianne Truffier, Raphaëlle A. Guerbaai, Pierre Vladimir Ennezat, Pierre Graux, Christophe Tribouilloy, Sylvestre Maréchaux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.