Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Sphingosine-1-phosphate (S1P) in ovarian physiology and disease - 01/12/19

Le sphingosine-1-phosphate (S1P) dans la physiologie et la pathologie ovarienne

Doi : 10.1016/j.ando.2019.06.003 
Cyndi G. Hernández-Coronado 1, a, Adrian Guzmán 1, a, Héctor Castillo-Juárez a, Diana Zamora-Gutiérrez b, Ana María Rosales-Torres a,
a Universidad Autónoma Metropolitana-Xochimilco, Departamento de Producción, Agrícola y Animal Calzada del Hueso 1100, CP 04960, México D.F., Mexico 
b División de Ciencias Biológicas y de la Salud Universidad Autónoma Metropolitana-Xochimilco, División de Ciencias Biológicas y de la Salud, Ciudad de México, Mexico 

Corresponding author. Universidad Autónoma Metropolitana-Xochimilco, Calzada del Hueso 1100, Col. Villa Quietud, Coyoacán 04960, México, D.F., Mexico.Universidad Autónoma Metropolitana-Xochimilco, Calzada del Hueso 1100, Col. Villa QuietudCoyoacánMéxico, D.F.04960Mexico

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Graphical abstract




Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Highlights

S1P promote preantral and antral follicular development.
S1P is associated with ovarian hyperstimulation syndrome.
Overproduction of S1P promotes the growth of ovarian epithelial carcinoma.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Sphingosine-1-phoshate (S1P) is a membrane sphingolipid involved in several physiological processes, including cell proliferation, tissue growth, cell survival and migration, inflammation, vasculogenesis, and angiogenesis. Herein, we review the most critical effects of S1P on ovarian function, including its physiological and pathophysiological effects. Based on the available evidence, S1P plays an important role in ovarian physiology, participating as an essential stimulator of follicular development in both the preantral and antral phases, as well as in ovulation and corpus luteum development. Moreover, S1P may be a good cytoprotective agent against cancer treatment side-effects (chemotherapy with or without radiation therapy). In the future, this compound may be given for fertility preservation to women undergoing cancer treatment. However, further studies are required to confirm its efficacy in ovarian protection and also its safety in terms of cancer prognosis, given the biological action of the compound. Under- or over-production of S1P may be related to ovarian pathologies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Le sphingosine-1-phosphate (S1P) est un sphingolipide membranaire impliqué dans plusieurs processus physiologiques, notamment la prolifération cellulaire, la croissance tissulaire, la survie et la migration cellulaires, l’inflammation, la vasculogenèse et l’angiogenèse. Nous examinons ici les effets les plus critiques de S1P sur la fonction ovarienne, y compris ses effets physiologiques et physiopathologiques. D’après la littérature scientifique, S1P joue un rôle important dans la physiologie ovarienne, en étant un stimulateur essentiel du développement folliculaire lors des phases préantrales et antrales, mais aussi lors du développement du corps jaune. De plus, il est possible que S1P soit un bon agent cytoprotecteur neutralisant les effets dommageables des traitements du cancer (chimiothérapie ± radiothérapie). Dans le futur, ce composé sera peut-être offert aux femmes recevant un traitement contre le cancer afin de préserver leur fertilité. Cependant, d’autres études sont nécessaires pour confirmer son efficacité de protection ovarienne et son innocuité concernant le pronostic cancéreux vu ses activités biologiques. En effet, l’absence de synthèse de S1P, ou sa surproduction, est possiblement liée à des pathologies ovariennes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Corpus luteum, Ovarian follicle, Ovarian pathologies, Ovulation, Sphingosine-1-phosphate

Mots clés : Corps jaune, Follicule ovarien, Ovulation, Pathologies ovariennes, Sphingosine-1-phosphate


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 80 - N° 5-6

P. 263-272 - novembre 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial Board
| Article suivant Article suivant
  • TSH inhibits eNOS expression in HMEC-1 cells through the TSHR/PI3K/AKT signaling pathway
  • Jing Chen, Minmin Shi, Na Wang, Pengfei Yi, Lin Sun, Qiang Meng

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.