Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Optimisation des traitements classiques et nouvelles perspectives thérapeutiques dans la maladie de Parkinson - 10/01/20

Optimisation of classic treatments and new therapeutic perspectives in Parkinson's disease

Doi : 10.1016/j.banm.2019.11.012 
J.-C. Corvol
 Inserm, CNRS, département de neurologie, hôpital Pitié-Salpêtrière, Institut du cerveau et de la moelle, Sorbonne université, Assistance publique Hôpitaux de Paris, 47, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le principe du traitement de la maladie de Parkinson repose sur le remplacement dopaminergique pour corriger les symptômes moteurs. La levodopa, précurseur de la dopamine, reste le traitement de référence auquel s’associent les agonistes dopaminergiques ou des inhibiteurs du métabolisme de la dopamine. L’optimisation du traitement est nécessaire pour retarder puis traiter les complications motrices (fluctuations et dyskinésies). Quand l’équilibre thérapeutique ne peut être obtenu, le recours à des traitements de seconde ligne peut être nécessaire pour rétablir la stimulation dopaminergique continue par stimulation intracérébrale ou par administration continue de médicaments dopaminergiques à l’aide de dispositifs médicaux. Des développements pharmacologiques récents ont permis d’élargir l’arsenal thérapeutique des médicaments dopaminergiques et d’améliorer les dispositifs médicaux de stimulation continue. Ces améliorations incrémentielles offrent la possibilité de personnaliser au mieux la prise en charge des patients mais aucun traitement n’est aujourd’hui capable de stopper ou même de ralentir la progression de la maladie de Parkinson. Les progrès scientifiques ont permis d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques qui devront être testées dans des sous-populations homogènes de patients stratifiés sur la base de leurs mécanismes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The treatment of Parkinson's disease is based on dopaminergic replacement to improve motor symptoms. Levodopa, the dopamine precursor, remains the gold standard which can be associated with dopamine receptor agonists or inhibitors of dopamine metabolism. The optimization of the treatment is necessary to delay, and then to treat the motor complications (fluctuations and dyskinesia). When adjustment of dopaminergic drugs is not effective, the use of second-line therapies may be necessary to achieve a continuous dopaminergic stimulation: intracerebral stimulation or continuous administration of dopaminergic drugs by medical devices. Recent pharmacological developments expanded the therapeutic pipeline of dopaminergic drugs and improved medical devices for continuous stimulation. These incremental improvements offer the ability to personalize patient management. However, no treatment is yet able to stop or even to slow down Parkinson's disease progression. Scientific advances have led to identification of novel therapeutic targets which will have to be tested, based on their mechanisms, in homogeneous patient stratification.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maladie de Parkinson, Antiparkinsoniens, Neuroprotection

Keywords : Parkinson disease, Antiparkinson agents, Neuroprotection


Plan


 Séance du 29 octobre 2019.


© 2019  l'Académie nationale de médecine. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 204 - N° 1

P. 60-65 - janvier 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Discussion suite à la communication : « Maintien de la rémission des vascularites associées aux anticorps anticytoplasme des polynucléaires neutrophiles (ANCA). Quel traitement d’entretien ? »
  • L. Guillevin
| Article suivant Article suivant
  • La maladie de Parkinson est aussi une maladie du tube digestif
  • P. Derkinderen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.