Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Première évaluation de la prise en charge sophrologique des acouphènes subjectifs - 21/04/20

Doi : 10.1016/j.aforl.2019.07.002 
P. Grevin a, , M. Ohresser b, M. Kossowski b, C. Duval a, A. Londero c
a Pôle sophrologie et acouphènes, 76, rue de la Villette 75019 Paris, France 
b Centre d’explorations oto-neurologiques, 10, rue Falguière 75015 Paris, France 
c Service ORL-CCF, hôpital européen Georges-Pompidou, 20, rue Leblanc 75015 Paris, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Tuesday 21 April 2020
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Objectifs

Évaluer l’efficacité d’un protocole de sophrologie adapté à la prise en charge des acouphènes subjectifs invalidants en déterminant, sans comparaison à un groupe contrôle, si cette technique permet d’atténuer le handicap associé à la perception acouphénique.

Matériels et méthodes

Une population de 140 patients consécutifs (18–83 ans) a bénéficié d’un protocole comprenant 6 à 8 séances de sophrologie sur une période de 2 à 4 mois. L’effet de ces séances a été évalué en comparant l’évolution des scores pré-/post-traitement du Tinnitus Handicap Inventory (THI), un questionnaire validé mesurant le handicap induit par les acouphènes.

Résultats

Il a été observé une amélioration des scores moyens de THI, avec pour 59,2 % des sujets traités une décroissance supérieure à 20 points, ce qui constitue une réduction ayant une valeur clinique significative. Cette amélioration est indépendante de l’ancienneté des acouphènes (>ou<6 mois), de leur origine (traumatisme sonore ou choc émotionnel) et porte sur les trois sous-échelles du THI (fonctionnelle, catastrophique et émotionnelle).

Conclusion

Le protocole de sophrologie détaillé dans cet article, spécifiquement développé pour la prise en charge des acouphènes subjectifs, peut permettre d’obtenir une atténuation de leur caractère intrusif. Des études complémentaires avec groupe contrôle sont nécessaires pour affirmer l’efficacité en comparaison à une liste d’attente ou à d’autres prises en charge validées comme les thérapies cognitives et comportementales.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Acouphènes subjectifs, Sophrologie, Relaxation, Traitement, Protocole


Plan


 Ne pas utiliser pour citation la référence française de cet article mais celle de l’article original paru dans European Annals of Otorhinolaryngology Head and Neck Diseases en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.