Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Ostéites et ostéonécroses des mâchoires - 21/04/20

[28-234-C-10]  - Doi : 10.1016/S1877-7864(20)41538-1 
A.-G. Chaux-Bodard a, b, c,  : Maître des conférences des Universités, praticien hospitalier, A. Lafon a, c : Maître des conférences des Universités, praticien hospitalier, A. Desoutter b, c : Praticien hospitalier, S. Deneuve b : Praticien spécialiste des CLCC
a Département de chirurgie orale, Faculté d'odontologie de Lyon, Université Claude-Bernard, 11, rue Guillaume-Paradin, 69008 Lyon, France 
b Département de chirurgie oncologique, Centre régional de lutte contre le cancer Léon-Bérard, 28, rue Laennec, 69372 Lyon cedex 08, France 
c Hospices civils de Lyon, 6, place Deperet, 69007 Lyon, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 22 April 2020

Résumé

Une ostéite est définie comme un processus inflammatoire de l'os, quel qu'en soit l'origine, mais induit le plus souvent par un pathogène exogène. L'origine locorégionale, dentaire le plus souvent, est fréquente (infection apicale, accident d'évolution), mais des causes traumatiques, iatrogènes ou générales peuvent également être retrouvées. Le diagnostic repose sur un examen clinique soigneux, complété, selon la forme clinique, par un examen radiologique, bactériologique ou plus rarement un bilan hématologique. Les formes cliniques sont variées, allant de l'ostéite circonscrite de cause locale (alvéolite) jusqu'à l'ostéite diffuse, extensive. Le diagnostic s'appuie principalement sur l'interrogatoire du patient, qui vise à mettre en évidence un terrain particulier, un antécédent médicochirurgical à risque, et l'histoire de la maladie. L'histopathologie, elle, est en général peu spécifique. L'évolution de l'ostéite se fait rarement vers la guérison spontanée, plus souvent vers la chronicisation ou l'extension. Le risque est alors de fragiliser le tissu osseux, et d'aboutir à une fracture ou à une ostéonécrose. Parmi les ostéonécroses, les plus remarquables sont les ostéonécroses post-radiques et celles d'origine médicamenteuse, imputables aux bisphosphonates et à certaines thérapies ciblées comme le denosumab. Le traitement est étiologique mais, compte tenu de la rémanence des effets (notamment pour la radiothérapie et les bisphosphonates), la prise en charge est souvent mutilante, aboutissant à des séquelles esthétiques et fonctionnelles majeures.


Mots-clés : Ostéite, Ostéonécrose, Traitement chirurgical, Antibiothérapie


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Classification des maladies et des affections parodontales et péri-implantaires
  • G. Heller, A. Bonafe, P. Gibert, V. Orti
| Article suivant Article suivant
  • Lésions blanches de la muqueuse buccale et des lèvres
  • É. Piette, H. Reychler

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.