Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Tumeurs palpébrales : aspects cliniques, diagnostiques et thérapeutiques - 10/06/20

Palpebral tumours: Clinical, diagnostic and therapeutic aspects

[21-110-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0343(20)79632-2 
J. Lasudry a,  : Chef de clinique, F. Mouriaux b : Professeur d'ophtalmologie, chef de service, P.-Y. Robert c : Professeur d'ophtalmologie, chef de service, J.-P. Adenis c : Professeur d'ophtalmologie
a Service d'ophtalmologie, Clinique de chirurgie et oncologie orbito-palpébro-lacrymales, Hôpital Erasme, Université Libre de Bruxelles, 808, route de Lennik, 1070 Bruxelles, Belgique 
b Service d'ophtalmologie, Centre hospitalier universitaire de Rennes, 2, rue Henri-Le-Guilloux, 35033 Rennes cedex, France 
c Service d'ophtalmologie, Centre hospitalier universitaire Dupuytren, Université de Limoges, 2, avenue Martin-Luther-King, 87042 Limoges cedex, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 11 June 2020

Résumé

Dès que la présentation clinique est équivoque, la prise en charge de la pathologie tumorale des paupières repose sur la détermination de la nature anatomopathologique par une biopsie, ce qui guide le choix du traitement. La majorité des tumeurs palpébrales est bénigne, et la tumeur maligne la plus fréquente est le carcinome basocellulaire. La chirurgie reste le traitement de choix pour la plupart des tumeurs. En cas de néoplasie, la tumeur fait l'objet d'une exérèse complète, pour laquelle l'évaluation des marges par l'examen extemporané reste la méthode la plus sûre. Actuellement, de nouvelles chimiothérapies sont disponibles, telles que l'imiquimod par voie locale pour les tumeurs débutantes et le vismodégib par voie générale, pour les situations dépassées ou métastatiques. Du fait du vieillissement général de la population occidentale, bien souvent les tumeurs palpébrales s'accompagnent d'autres lésions cutanées de la face, pour lesquelles la collaboration étroite avec un dermatologue est recommandée. La reconstruction palpébrale vise à restaurer les fonctions palpébrales par ordre d'importance, c'est-à-dire : d'abord la protection du globe oculaire par une occlusion dynamique complète, puis le dégagement de l'axe visuel et la prévention de l'amblyopie potentielle de déprivation, l'entretien de la surface cornéenne, la formation d'un film lacrymal adéquat, le drainage lacrymal efficace, et seulement en dernier lieu, le rôle des paupières dans l'expression du visage et son aspect esthétique. Les lambeaux d'avancement et de transposition, éventuellement associés à des greffes tarsoconjonctivales ou de peau, sont les techniques les plus utilisées. Enfin, l'adéquation de la prise en charge d'une tumeur maligne requiert d'élaborer un suivi.

Abstract

As soon as the clinical presentation is equivocal, the management of eyelid tumour pathology is based on the determination of the anatomopathological nature by biopsy, which guides the choice of treatment. The majority of palpebral tumours are benign, and the most common malignant tumour is basal cell carcinoma. Surgery remains the treatment of choice for most tumours. In the case of neoplasia, the tumour is completely resected, for which margin evaluation by extemporaneous examination remains the safest method. Currently, new chemotherapies are available, such as imiquimod locally for early tumours and vismodegib generally for outdated or metastatic situations. Due to the general ageing of the Western population, palpebral tumours are often accompanied by other skin lesions of the face, for which close collaboration with a dermatologist is recommended. Palpebral reconstruction aims at restoring palpebral functions in order of importance, i.e.: firstly, protection of the eyeball by complete dynamic occlusion, then clearing the visual axis and preventing potential amblyopia of deprivation, maintenance of the corneal surface, formation of an adequate tear film, effective tear drainage, and only lastly, the role of the eyelids in the expression of the face and its aesthetic appearance. Advancement and transposition flaps, possibly combined with tarsoconjunctival or skin grafts, are the most commonly used techniques. Finally, adequate management of a malignant tumour requires follow-up.


Mots-clés : Tumeurs palpébrales, Carcinome basocellulaire, Carcinome épidermoïde, Carcinome sébacé, Biopsie extemporanée, Chirurgie micrographique, Chirurgie de Mohs, Imiquimod, Vismodégib, Reconstruction palpébrale

Keywords : Palpebral tumours, Basal cell carcinoma, Squamous cell carcinoma, Sebaceous carcinoma, Extemporaneous biopsy, Micrographic surgery, Mohs surgery, Imiquimod, Vismodegib, Palpebral reconstruction


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.