Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo

Plaies aux urgences, prise en charge - 31/07/20

[24-000-R-17]  - Doi : 10.1016/S1241-8234(20)43782-4 
D. Tourdias a, b  : Praticien hospitalier
a Service d'accueil des urgences, SMUR et UHCD, Centre hospitalier Sud-Gironde, rue Paul-Langevin, 33210 Langon, France 
b Consultations de traumatologie post-urgences, médecine et traumatologie du sport, Centre hospitalier Sud-Gironde, rue Paul-Langevin, 33210 Langon, France 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Saturday 01 August 2020

Résumé

La prise en charge d'une plaie aiguë aux urgences doit être rigoureuse, globale et systématisée. Elle a connu ces dernières années quelques changements de paradigmes à l'origine de modifications profondes des habitudes de soins. Le recueil des données anamnestiques et l'obtention d'un bilan lésionnel précis, par le biais d'un examen clinique systématisé (avant anesthésie) puis d'une exploration de qualité (après anesthésie), restent des temps essentiels. La stratégie thérapeutique d'aide à la cicatrisation cutanéomuqueuse repose sur ce temps diagnostique clinique, parfois accompagné d'examens complémentaires ciblés, et elle n'intervient qu'après un nettoyage minutieux à l'eau et au savon. L'irrigation abondante à l'eau contrôlée est primordiale car elle permet à la fois une dilution de la charge bactérienne et une détersion mécanique efficace. Aussi, l'antisepsie doit être réservée aux seules plaies avec un risque infectieux important comme celles ne permettant pas un lavage optimal. La seule exception à cette démarche méthodique est la présence d'une plaie hémorragique mettant en jeu le pronostic vital qui doit bénéficier d'une hémostase sans délai. Les différentes techniques de soutien à la cicatrisation doivent être connues et maîtrisées par le praticien. Son expertise lui permet ainsi de choisir le traitement le plus adapté en tenant compte du type de plaie et de sa localisation, mais aussi du terrain et du contexte. Le délai entre la prise en charge et le traumatisme ne doit pas représenter un élément majeur dans la décision de fermeture d'une plaie. Un des principaux pièges est de se focaliser sur la lésion du revêtement cutané et ne pas diagnostiquer une lésion associée d'une structure noble sous-jacente. Enfin, il faut savoir déléguer le traitement d'une plaie au chirurgien compétent face à une complication, suspectée ou avérée, mais aussi lorsque son exploration ou son lavage ne sont pas réalisables dans les meilleures conditions aux urgences.


Mots-clés : Plaies, Peau, Traumatismes, Lavage, Cicatrisation, Suture


Plan


 Pour citation, ne pas utiliser la référence ci-dessus de cet article, mais la référence de la version originale publiée dans EMC - Médecine d'urgence 2019;14(4):1-19 [25-200-A-10].


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.