Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cognitive dissonance and false rape allegations: A case study - 20/08/20

Dissonance cognitive et fausse allégation de viol : une étude de cas

Doi : 10.1016/j.medleg.2020.04.004 
S. Demarchi a, , F. Tomas a, A. Franchi b, L. Fanton b, c
a Department of Psychology, Human and Artificial Cognition Research Center (CHArt, EA 4004), Université Paris 8, 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis cedex, France 
b Hospices Civils de Lyon, GHC, Hôpital Édouard-Herriot, Service de Médecine Légale, 69003 Lyon, France 
c Université de lyon, Université Claude-Bernard Lyon 1, Faculté de médecine Lyon Est, 69003 Lyon, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Aims

Studies showed that consensual sex can be regretted, and may lead to a false allegation of rape. However, none of the previous researches concerning regret as a false allegation of rape described the psychological process as to why the alleged victim might experience regret.

Method

We report a case of false rape allegation motivated by regret of a young woman who had consensual intercourse with an elderly man.

Results

None of the causes of regret mentioned in the literature until then could explain the deceitful report (e.g. misunderstanding, blurred line of consent, or relabelling). In this case, the alleged victim stated that she has experienced regret following inconsistency between her freely consensual intercourse and her religious attitudes and other facts and perceptions regarding this act.

Conclusion

We propose the mental state of cognitive dissonance as a source of her regret. Dissonance reduction strategies were identified, as the victim denied her responsibility and changed the nature of the consensual act (from a consensual sexual intercourse to a rape), and filed a deceitful complaint stating that she was actually raped.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Forensic examination, False rape allegations, Motives, Regret, Cognitive dissonance, Denial of responsibility


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 11 - N° 3

P. 122-128 - septembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • About two cases of anthropophagy (1901, 1902). Forensic psychopathological diagnosis of the early twentieth century
  • R. Ciliberti, C. Tesi, A. Tosi, M. Licata
| Article suivant Article suivant
  • Rupture tendineuse suite à une infiltration locale de corticostéroïdes : implications médicolégales
  • M.A. Mesrati, Y. Mahjoub, Y. Othmane, M. Jguirim, H. Limem, S. Mannoubi, M. Boussaid, A. Aissaoui, M. Zrig

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.