Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le syndrome de pseudo-exfoliation capsulaire dans la chirurgie de la cataracte. Étude rétrospective de 37 cas - 09/04/08

Doi : JFO-01-2008-31-1-0181-5512-101019-200800777 

M. Streho,

C. Rohart,

B. Guigui,

F. Fajnkuchen,

G. Chaine

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Le syndrome de pseudo-exfoliation capsulaire dans la chirurgie de la cataracte. Étude rétrospective de 37 cas

But : Étudier les caractéristiques cliniques ainsi que les complications liées à la chirurgie de la cataracte dans la pseudo-exfoliation capsulaire (PEC).

Patients et méthodes : Nous avons mené une étude monocentrique, rétrospective, comparative, concernant des patients opérés de cataracte entre 2004 et 2006. Les caractéristiques des patients du groupe PEC (âge, sexe, ethnie, antécédents généraux et ophtalmologiques), les examens cliniques (acuité visuelle, dilatation, uni/bilatéral, pression intra-oculaire) pré- et postopératoires ainsi que les complications peropératoires ont été analysés et comparés au groupe témoin (sans PEC).

Résultats : Les deux groupes étaient constitués de 37 yeux chacun. Le sex-ratio du groupe avec pseudo-exfoliation capsulaire (PEC) était de 1,26, avec 19 hommes (56 %) et 15 femmes (44 %), d’âge moyen 74 ± 8,5 ans. Il existait une prédominance de forme unilatérale avec 21 cas (61 %) par rapport aux formes bilatérales 13 (38 %). Un glaucome chronique à angle ouvert était associé dans 11 cas (32 %) dans le groupe PEC versus 2 cas (5,4 %) dans le groupe témoin. Une mauvaise dilatation était observée dans 8 cas (24 %) dans le groupe PEC versus 1 cas (2,7 %) dans le groupe témoin. Une phacoémulsification a été réalisée dans 100 % des cas avec 1 seul cas (2,7 %) d’implant de chambre antérieure pour le groupe PEC. Il y a eu 2 complications opératoires (5,4 %) dans le groupe PEC ainsi que dans le groupe témoin. Dans le groupe PEC, l’acuité visuelle (AV) préopératoire était de 2/10e (1,0 ± 0,7 LogMar), et l’AV postopératoire à 1 mois de 5/10e (0,4 ± 0,6 LogMar). Dans le groupe témoin, l’AV préopératoire était de 3/10e (0,7 ± 0,5 LogMar), et l’AV postopératoire à 1 mois de 6/10e (0,2 ± 0,1 LogMar). Dans le groupe PEC, la pression intra-oculaire (PIO) préopératoire était de 16 ± 5 mmHg, et la PIO postopératoire à 1 mois, de 14 ± 4 mmHg. Dans le groupe témoin, la PIO préopératoire était de 14 ± 3 mmHg, et la PIO postopératoire à 1 mois de 14 ± 3 mmHg. Le suivi moyen était de 70 ± 81 jours.

Conclusion : La PEC est plus fréquente dans sa forme unilatérale. Elle est souvent associée au glaucome chronique à angle ouvert. On observe une mauvaise dilatation de manière plus fréquente. Le taux de complication opératoire est le même dans les deux groupes.

Abstract

Pseudoexfoliation syndrome in cataract surgery. Retrospective study of 37 cases

Purpose: To analyze the clinical features of pseudoexfoliation syndrome and to determine complications in cataract surgery in eyes with pseudoexfoliation syndrome compared with eyes without this syndrome.

Methods: A retrospective, single-center comparative study was conducted on patients who underwent cataract surgery between 2004 and 2006. Demographic parameters (age, sex, ethnicity, medical and ophthalmologic history), clinical features (visual acuity, pupil dilatation, intraocular pressure) before and after surgery, and surgical complications were analyzed and compared to a control group without pseudoexfoliation.

Results: Seventy-four eyes of 71 patients were included in the study. The sex ratio of the pseudoexfoliation group was 1.26 with 19 males (56%) and 15 females (44%). Pseudoexfoliation was unilateral in 21 cases (61%). Open-angle glaucoma was associated in 11 cases (32%) in the pseudoexfoliation group versus two cases in the control group (5.4%). Poor pupil dilatation was observed in eight cases (24%) in the pseudoexfoliation group and in one case (2.7%) in the control group. Phacoemulsification with IOL was the surgical technique in all the cases with only one case (2.7%) of anterior chamber IOL in the pseudoexfoliation group. There was no significant difference in the surgical complications between the pseudoexfoliation and control group (5.4%). The mean preoperative intraocular pressure was 16±5 mmHg in the pseudoexfoliation group and 14±3 mmHg in the control group. The mean postoperative intraocular pressure at 1 month was 14±4 mmHg in the pseudoexfoliation group and 14±3 in the control group. The mean preoperative visual acuity was 1.0±0.7 LogMar in the pseudoexfoliation group and 0.7±0.5 LogMar in the control group. The mean postoperative visual acuity was 0.4±0.6 LogMar in the pseudoexfoliation group and 0.2±0.1 LogMar in the control group. The mean follow-up was 70 days in the pseudoexfoliation group and 30 days in the control group.

Conclusion: Pseudoexfoliation syndrome is the most common in its unilateral presentation. It is frequently associated with chronic secondary open-angle glaucoma. Poor pupil dilatation is one of the most common problems faced by cataract surgeons. Nevertheless, pseudoexfoliation syndrome did not confer a statistically higher risk for surgical complication in eyes without marked phacodonesis or lens subluxation.


Mots clés : Syndrome de pseudo-exfoliation capsulaire , cataracte , glaucome , phacoémulsification

Keywords: Pseudoexfoliation syndrome , cataract , glaucoma , phacoemulsification


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 1

P. 11-15 - janvier 2008 Retour au numéro
Article suivant Article suivant
  • Résultats tonométriques à moyen terme de la trabéculectomie selon P. Khaw
  • D. Gruber

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.