Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Technique de la gastrectomie longitudinale (« sleeve gastrectomy ») par laparoscopie - 14/09/20

[40-385]  - Doi : 10.1016/S0246-0424(20)84665-2 
L. Sebastianelli a,  : Chef de clinique-assistant, F. Martini b : Praticien hospitalier, S. Frey a : Interne, A. Iannelli a, c : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Service de chirurgie digestive et transplantation hépatique, Hôpital Archet 2, CHU de Nice, 151, route Saint-Antoine-de-Ginestière, 06204 Nice cedex 3, France 
b Service de chirurgie digestive, Hôpital Joseph-Ducuing, 15, rue Varsovie, 31027 Toulouse, France 
c Équipe 8 « Complications hépatiques de l'obésité », Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) U1065, Université Nice Côte d'Azur, 151, route Saint-Antoine-de-Ginestière, 06204 Nice cedex 3, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Tuesday 15 September 2020

Résumé

La chirurgie bariatrique est en expansion constante depuis quelques années (nombre d'interventions multiplié par trois depuis 2006). En 2016, le nombre de chirurgie était évalué à 58 130 (54 241 en 2014, 50 084 en 2013, 44 992 en 2012) (Haute Autorité de santé 2017). Parmi celles-ci le nombre de gastrectomie longitudinale a également connu un grand essor puisqu'il représentait 45,9 % des procédures en 2014 en étant la technique la plus pratiquée dans le monde. Le succès de la gastrectomie longitudinale s'explique par ses nombreux avantages par rapport à d'autres interventions plus complexes, tels que l'absence de court-circuit intestinal et d'anastomose digestive, la technique chirurgicale plus simple, le respect de la continuité du tube digestif qui reste accessible à l'exploration endoscopique et la diminution des complications liées à la malabsorption d'oligoéléments et de vitamines ainsi que le dumping syndrome. Les résultats de la gastrectomie longitudinale à court et moyen terme se recoupent avec ceux des techniques malabsorptives telles que le bypass gastrique en Y. La possibilité de compléter la gastrectomie longitudinale avec un deuxième temps opératoire en cas de résultats insuffisants en termes de perte pondérale et/ou de persistance et/ou de récidive des comorbidités liées à l'obésité (switch duodénal, single anastomosis duodeno-ileal bypass [SADI], bypass gastrique en oméga) ou de complication (bypass gastrique en Y) rend la gastrectomie longitudinale particulièrement attrayante.


Mots-clés : Sleeve gastrectomy, Gastrectomie en manchon, Gastrectomie longitudinale, Chirurgie bariatrique


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.