Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le retentissement du cancer utérin et ses traitements sur la sexualité - 30/10/20

The impact of uterine cancer and its treatments on sexuality

Doi : 10.1016/j.sexol.2020.06.004 
A. Ghorbel , A. Yousfi, R. Abidi, S. Yahyaoui, S. Zaraa, K. Mahjoubi, A. Belaid, W. Gargouri, C. Nasr
 Service de radiothérapie, institut Salah-Azaiz, Bab Saadoun, Tunis 1006, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 12
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le retentissement des cancers utérins sur la sexualité demeure un sujet peu étudié en Tunisie, un sujet tabou et souvent négligé aussi bien par les praticiens, les malades et leurs partenaires.

Méthodes

Il s’agissait d’une étude transversale descriptive colligeant 100 patientes tunisiennes suivies pour un cancer de l’endomètre ou du col utérin et qui avaient une vie sexuelle active avant la maladie. Nous avons passé à ces patientes les échelles BIS et FSFI et nous nous sommes enquis de leurs données sociodémographiques.

Résultats

Dans notre étude, 42 % des patientes avaient une dysfonction sexuelle. En analyse multivariée, les facteurs indépendants prédicteurs de la dysfonction sexuelle étaient la curiethérapie (OR à 37,908 ; IC95 % [1,04–1377,13] ; p=0,047) et les troubles de l’image du corps (OR à 0,028 ; IC95 % [1,15–12,33] ; p=3,37). À l’opposé, la perception importante de la vie sexuelle était le facteur indépendant protecteur de ce trouble (OR à 0,027 ; IC95 % [0,25–0,92] ; p=0,27). La curiethérapie était le facteur indépendant prédisposant à la sténose vaginale (OR à 21,42 ; IC95 % [1,21–379,26] ; p=0,037) et la chimiothérapie était le facteur indépendant prédicteur de la sécheresse vaginale (OR à 8,78 ; IC95 % [1,04–73,52] ; p=0,04).

Conclusion

On recommande un dépistage précoce de troubles sexuels lors des consultations de suivi en utilisant des scores de mesure validés, simples, courts et accessibles aux praticiens en oncologie. Il faut créer un climat de confiance et ne pas hésiter à prendre l’initiative. Il serait mieux d’intégrer les partenaires à ces discussions afin de corriger l’ensemble des croyances erronées et de les responsabiliser.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The impact of uterine cancers on sexuality remains a subject little studied in Tunisia, a taboo subject and often overlooked by practitioners, patients and their partners.

Methods

It was a descriptive cross-sectional study of 100 Tunisian patients followed for endometrial or cervical cancer who had an active sex life before the disease. We passed the BIS and FSFI scales to these patients and asked about their socio-demographic data.

Results

In our study, 42 % of patients had sexual dysfunction. In multivariate analysis, the independent predictors of sexual dysfunction were brachytherapy (OR: 37.908; 95 % CI [1.04–1377.13]; P=0.047) and body image disorders (OR: 0.028; 95 % CI [1.15–12.33]; P=3.37). In contrast, the important perception of sex life was the independent protective factor for this disorder (OR: 0.027; 95 % CI [0.25–0.92]; P=0.27). Brachytherapy was the independent predisposing factor for vaginal stenosis (OR: 21.42; 95 % CI [1.21–379.26]; P=0.037) and chemotherapy was the independent predictor for vaginal dryness (OR: 8.78; 95 % CI [1.04–73.52]; P=0.04).

Conclusion

Early detection of sexual disorders is recommended during follow-up consultations using validated, simple, short measurement scores that are accessible to oncology practitioners. You have to create a climate of trust and do not hesitate to take the initiative. It would be better to integrate the partners in these discussions in order to correct all the mistaken beliefs and to make them responsible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Tumeurs utérines, Chirurgie, Chimiothérapie, Radiothérapie, Curiethérapie, Troubles sexuels

Keywords : Uterine tumors, Surgery, Chemotherapy, Radiotherapy, Brachytherapy, Sexual dysfunction


Plan


© 2020  Sexologies. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 4

P. 186-197 - octobre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Sexualité des jeunes marocains : connaissances, attitudes et pratiques
  • A. Moataz, M. Hamirifou, E.M. Wichou, A. Chadli, I. Jandou, M. Gallouo, I. Moutaouadia, M. Dakir, A. Debbagh, R. Aboutaieb
| Article suivant Article suivant
  • Les conséquences des traumatismes sexuels sur la sexualité des victimes : une revue systématique de la littérature
  • I. Denis, M.-J. Brennstuhl, C. Tarquinio

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.