Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Complication hémorragique secondaire à la prise d’ibrutinib après chirurgie dermatologique - 01/11/20

Haemorrhagic complications following ibrutinib intake after dermatological surgery

Doi : 10.1016/j.annder.2020.06.023 
D. Lebas a, , L.-H. Preta b, A. Leguern a, P. Modiano a, T. Wiart a
a Service de dermatologie, université catholique de Lille, hôpital Saint-Vincent de Paul, Lille, France 
b Centre régional de pharmacovigilance, centre hospitalier régional universitaire de Lille, Lille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’ibrutinib est un inhibiteur oral sélectif de la tyrosine kinase de Bruton. Il est utilisé en hématologie pour le traitement d’hémopathies lymphoïdes B. La complication hémorragique en chirurgie dermatologique est parfois associée à la prise de médicaments antiagrégants plaquettaires ou anticoagulants. Nous rapportons ici un cas d’hémorragie sous ibrutinib au décours d’une chirurgie cutanée.

Observation

Un patient de 70 ans traité par ibrutinib pour une leucémie lymphoïde chronique était opéré de 2 carcinomes baso-cellulaires du visage. Il présentait le lendemain une hémorragie persistante de plus de 48h, sans conséquence sur le résultat cicatriciel final.

Discussion

L’ibrutinib est un inhibiteur de tyrosine kinase dont le mécanisme d’action intervient dans l’adhésion plaquettaire. Il est connu pour provoquer des hémorragies spontanées ou au décours d’actes invasifs, surtout en début de traitement. En cas d’intervention à risque hémorragique faible avec un saignement contrôlable par une hémostase mécanique, l’ibrutinib doit être interrompu 3jours avant et après la chirurgie. Il est également préférable, en cas d’introduction récente de ibrutinib et en l’absence de prise en charge urgente dermatologique, de programmer le geste chirurgical 3 mois après l’introduction d’ibrutinib.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Ibrutinib is a selective oral inhibitor of Bruton's tyrosine kinase. It is used in haematology to treat lymphoid B disorders. Haemorrhagic complications in dermatological surgery are occasionally associated with the use of anti-platelet and/or anticoagulant medication. Herein, we report a case of haemorrhage under ibrutinib following skin surgery.

Patients and methods

A 70-year-old male patient began treatment with ibrutinib for chronic lymphocytic leukaemia had 2 basal cell carcinomas of the face. The next day he had a persistent haemorrhage lasting more than 48h, with no effects on the final scarring result.

Discussion

Ibrutinib is a tyrosine kinase inhibitor whose mechanism of action plays a role in platelet adhesion. It is known to cause haemorrhaging, either spontaneously or following invasive procedures, especially at the beginning of treatment. In the case of low-risk haemorrhagic procedures in which bleeding may be controlled by mechanical haemostasis, ibrutinib should be discontinued 3 days before and after surgery. In the event of recent initiation of ibrutinib and in the absence of urgent dermatological management, it is preferable to schedule any surgical procedures 3 months after the start of ibrutinib.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hémorragie, Ibrutinib, Chirurgie dermatologique

Keywords : Haemorrhage, Ibrutinib, Dermatological surgery


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 147 - N° 11

P. 775-779 - novembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mucinose cutanée « juvénile » auto-involutive chez l’adulte
  • P. Lecanu, D. Haidar, O. Lafargue, F. Comoz, J.-L. Guillemain, S. Fraitag, A. Dompmartin
| Article suivant Article suivant
  • Rémission complète d’un carcinome basocellulaire localement avancé par l’association de vismodégib et radiothérapie
  • R. Janela-Lapert, B. Dubray, A. Duval-Modeste, M. Castel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.