Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Iron-deficiency among blood donors: Donors’ opinion on iron supplementation strategy - 06/11/20

Carence martiale chez les donneurs de sang : avis des donneurs quant à la stratégie de supplémentation

Doi : 10.1016/j.tracli.2020.08.004 
M. Chueca a, G. Bouvet a, S. Duron-Martinaud b, M. Doyen a, L. Poirrier a, C. Martinaud a,
a French Military Blood Institute, 1, rue Raoul-Batany, 92140 Clamart, France 
b French Military Health Service Directorate, Fort-de-Montrouge, 94000 Arcueil, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Background and objectives

Each donation of a single whole blood unit causes a 200–250mg iron loss. The main clinical manifestation of iron deficiency among blood donors is anemia, and every blood collection establishment must have measures in place to minimize and prevent iron depletion in blood donors, according to the European guidelines. However, iron deficiency without anemia is also associated with clinical manifestations. The management of iron deficiency is an acute issue; still, no consensus on its managements exists. One possibility is iron supplementation; however, the acceptability of such a measure is still unknown, so we asked donors’ opinions on this topic.

Materials and methods

Over a 2-month period, a questionnaire was voluntarily completed by blood donors at the French Military Blood Institute. Gender, age, number of donations in the last 12 months, and preference between iron supplementation and general practitioner consultation for management of iron deficiency were recorded.

Results

One thousand nine hundred and seventy-four questionnaires were returned. Donors between ages 18–50 represented 89% of respondents. Altogether, 49% declared that they would rather visit their general practitioner and 46% would rather receive iron supplementation. There were no significant differences correlated with gender or age. However, a higher number of prior donations was significantly associated with a preference for iron supplementation. Frequent female donors had an even stronger preference for iron supplementation.

Conclusion

Our results showed that there are no strong objections to iron supplementation, which could be an acceptable option for frequent donors – the main population at risk for iron deficiency.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction et objectifs

Chaque don d’une unité de sang total est à l’origine d’une perte de 200–250mg de fer. La principale manifestation clinique de cette perte chez les donneurs est l’anémie, que chaque opérateur de transfusion sanguine prend en compte. Cependant, la carence martiale sans anémie est également associée à des manifestations cliniques. Cette prise en charge est une préoccupation d’actualité, mais aucun consensus n’existe sur les mesures à prendre. Une solution repose sur la supplémentation en fer, cependant l’acceptabilité de cette mesure n’est pas connue. Nous avons décidé d’interroger les donneurs à ce sujet.

Matériels et méthodes

Sur une période de 2 mois, un sondage a été proposé aux donneurs de sang du centre de transfusion sanguine des Armées. Le sexe, l’âge, le nombre de dons sur les derniers 12 mois ainsi que la préférence quant à la prise en compte de la carence martiale – supplémentation martiale ou consultation chez le médecin généraliste – ont été recueillis.

Résultats

Mille neuf cent soixante-quatorze questionnaires ont été analysés. Les donneurs entre 18 et 50 ans représentaient 89 % des donneurs. Globalement, 49 % déclarent une préférence pour la consultation chez le médecin généraliste et 46 % préfèreraient recevoir une supplémentation martiale, 5,4 % des réponses étaient manquantes. Il n’y avait pas de différence de réponse en fonction du sexe et de l’âge. Cependant, un plus grand nombre de dons était significativement associé à une préférence pour la supplémentation. Cette préférence était plus marquée chez les femmes.

Conclusion

Nos résultats montrent qu’il n’existe pas d’opposition massive à la supplémentation pourrait être une mesure acceptable pour les donneurs réguliers, représentant par ailleurs la population la plus à risque de carence martiale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Blood donor, Iron deficiency, Supplementation

Mots clés : Donneurs de sang, Carence martiale, Supplémentation


Plan


© 2020  Société française de transfusion sanguine (SFTS). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 4

P. 218-221 - novembre 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hereditary haematologic disorders in Najaf province-Iraq
  • Hussein Kadhem Al-Hakeim, Ammar Kadhum Abdulla, Abbas F. Almulla, Michael Maes
| Article suivant Article suivant
  • Cost of red blood cell transfusion; evaluation in a French academic hospital
  • J.-C. Rigal, V.P. Riche, M. Tching-Sin, C. Fronteau, J.-F. Huon, J. Cadiet, R. Boukhari, M. Vourc’h, B. Rozec

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.