Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Difficultés d’interprétation des IgM en sérologie virale - 10/02/21

Difficulties in interpreting IgM in viral serology

Doi : 10.1016/S1773-035X(21)00037-X 
Michel Segondy
 Pôle biologie-pathologie, département de microbiologie, hôpital Saint-Éloi, 80 avenue Augustin-Fliche, 34295 Montpellier cedex 05, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Résumé

Le diagnostic d’une infection virale repose souvent, en première intention, sur un sérodiagnostic avec détection d’IgM spécifiques. L’interprétation des IgM doit toutefois prendre en considération le risque de faux négatifs, dus essentiellement à un manque de sensibilité du test ou à un test effectué trop précocement, ainsi que le risque de faux positifs résultant principalement de réactions sérologiques croisées, d’une stimulation polyclonale des lymphocytes B, d’une persistance prolongée des IgM après la primo-inifection ou de l’interférence d’auto-anticorps. Il convient donc d’interpréter avec prudence le résultat d’un sérodiagnostic basé sur la détection d’IgM et des examens complémentaires peuvent être indispensables pour confirmer le diagnostic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Abstract

The diagnosis of a viral infection is often based on first intention on a serodiagnosis with detection of specific IgM. However, The interpretation of the IgM result should take into account the risk of false negativity. These false negative results are mainly linked to a lack of sensitivity of the test or to a test carried out too early, as well as the risk of false positivity resulting mainly from serological cross-reactivity, polyclonal stimulation of B lymphocytes, prolonged persistence of IgM after primary infection or from autoantibody interference. The result of a serodiagnosis based on the detection of specific IgM should therefore be interpreted with caution and additional serological of virological tests may be necessary to confirm the diagnosis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : faux négatif, faux positif, IgM, sérodiagnostic

Keywords : false negative, false positive, IgM, serodiagnosis


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 2021 - N° 529

P. 43-48 - février 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Coprologie parasitaire : conduite de l’examen et pièges diagnostiques
  • Claude Guiguen, Brice Autier, Jean-Pierre Gangneux, Dominique Chabasse
| Article suivant Article suivant
  • Les arbovirus en France métropolitaine : diagnostic et actualités épidémiologiques
  • Guillaume André Durand, Gilda Grarda, Isabelle Leparc-Goffart

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.