Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Hyperaldostéronisme primaire - 03/05/21

[10-015-B-30]  - Doi : 10.1016/S1155-1941(21)74303-4 
J. Morera a, Y. Reznik a, , b
a Service d'endocrinologie, CHU de Caen, avenue Côte-de-Nacre, 14033 Caen cedex 9, France 
b Université de Caen-Normandie, 14032 Caen cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L'hyperaldostéronisme primaire (HAP) est une cause fréquente d'hypertension artérielle (HTA) qui comporte un excès de morbi-mortalité lié aux effets délétères de l'hyperaldostéronisme chronique sur le système cardiovasculaire. Son dépistage au sein de la population des hypertendus doit être ciblé sur les groupes à risque d'HAP. La détection d'un HAP est réalisée par la mesure du rapport aldostérone sur rénine (RAR), et un test de confirmation doit souvent être réalisé pour obtenir la preuve biochimique d'HAP. L'hyperplasie bilatérale des surrénales est la cause prédominante d'HAP (60-70 %) contre 30-40 % environ pour l'adénome de Conn. L'imagerie par scanner peut apporter une probabilité diagnostique forte en faveur d'un adénome de Conn sécrétant devant un tableau typique associant une image nodulaire surrénalienne unilatérale de plus de 10 mm chez un sujet de moins de 35 ans porteur d'un HAP avec une élévation marquée de l'aldostérone plasmatique et une hypokaliémie. Dans tous les autres cas et lorsque l'examen est accessible, le cathétérisme des veines surrénaliennes doit être réalisé pour caractériser le caractère uni- ou bilatéral de la sécrétion surrénalienne d'aldostérone. Le traitement de l'adénome de Conn est le plus souvent chirurgical, l'hyperplasie bilatérale des surrénales relève d'un traitement médical ciblé utilisant les antagonistes du récepteur minéralocorticoïde.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Hypertension artérielle, Hypokaliémie, Hyperaldostéronisme primaire, Adénome de Conn


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Forme non classique d'hyperplasie congénitale des surrénales par déficit partiel en 21-hydroxylase
  • A. Bachelot, M. Bidet, A. Wautier, C. Bellanné-Chantelot, P. Touraine
| Article suivant Article suivant
  • Tumeurs juxtaglomérulaires
  • A.L. Faucon, L. Amar, G. Gobrie, P.F. Plouin, M. Azizi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.