Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Penetration rates of new pharmaceutical products in Europe: A comparative study of several classes recently launched in type-2 diabetes - 04/05/21

Taux de pénétration des nouveaux produits pharmaceutiques en Europe : une étude comparative de plusieurs classes thérapeutiques récemment lancée sur le diabète de type 2

Doi : 10.1016/j.ando.2020.12.009 
Claude Le Pen a, Bernard Bauduceau b , Xavier Ansolabehere c, 1 , Arnaud Troubat c , Sébastien Bineau d , Mahaut Ripert d , Sylvie Dejager d,
a LEGOS, université Paris-Dauphine, place Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 75116 Paris, France 
b Service d’endocrinologie, hôpital Bégin, 69, avenue de Paris, 94160 Saint-Mandé, France 
c IQVIA (formerly Quintiles IMS), 17, place des Reflets, 92099 Paris La Défense, France 
d Laboratoire MSD, Medical and market access departments, Immeuble Carré Michelet, 10/12, Cours Michelet, 92800 Puteaux, France 

Corresponding author. Laboratoire MSD, Immeuble Carré Michelet, 10/12 Cours Michelet, 92800 Puteaux, France.Laboratoire MSD, Immeuble Carré Michelet10/12 Cours MicheletPuteaux92800France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Background

Different countries have their own systems for evaluating new medicines, and they make decisions as to when and how each new medicine is adopted.

Purpose

To compare the rate of uptake of new diabetes medicines (dipeptidyl peptidase-4 inhibitors [DPP-4Is], glucagon-like peptide-1 receptor agonists [GLP1-RAs], and sodium-glucose co-transporter-2 inhibitors [SGLT2Is]) in the five most populated European countries.

Methods

The monthly volume of sales of antidiabetic drugs was extracted for each country from the IQVIA™ MIDAS® database for the period 2007 to 2016 and the defined daily doses (DDDs) were calculated. For each new drug, market shares were expressed as a percentage of the total market of non-insulin antidiabetic agents.

Results

Sharp differences were observed between the countries. Overall, the highest and fastest rates of uptake were seen for Germany and Spain, compared to lower rates for the UK and Italy. This was especially marked for DPP-4Is, where the market share reached over 30% of non-insulin antidiabetic drugs in Germany and Spain, compared to around 10% in the UK and Italy. In France, there was an initial rapid uptake, which stabilized at around 20% after three years. Rates of uptake were lower for the other drugs, with the GLP1-RAs reaching a market share of 2.5–4.5% in Germany, Spain and France, compared to less than 2.5% in the UK and Italy. The SGLT2Is reached a market share of 5–8% in Spain and Germany, compared to less than 4% in the UK and Italy, and they were not launched at all in France in March 2020.

Conclusion

The differences in the uptake of new antidiabetic drugs may reflect different methods for assessing and introducing new medicines, as well as cultural factors. The uptake of the new medicines would appear to be more cautious in the UK and Italy, perhaps due to concerns about cost-effectiveness, whereas in Germany and Spain, and possibly also France, a new medicine's potential benefits may be prioritized.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Les pays ont leurs propres systèmes d’évaluation des nouveaux médicaments, et décident du moment et de la manière dont chaque nouveau médicament est adopté.

Objectif

Comparer le taux d’adoption de nouveaux médicaments contre le diabète (inhibiteurs de la dipeptidyl peptidase-4 [iDPP-4], analogues du glucagon-like peptide-1 [GLP-1] et inhibiteurs du cotransporteur de glucose sodium-dépendant de type 2 [SGLT-2]) dans les cinq pays européens les plus peuplés.

Méthodes

Le volume mensuel des ventes de médicaments antidiabétiques de chaque pays a été extrait de la base de données IQVIA™ MIDAS® de 2007 à 2016 et les doses définies journalières (DDJ) ont été calculées. Pour chaque nouveau médicament, les parts de marché ont été exprimées en pourcentage du marché total des agents antidiabétiques non insuliniques.

Résultats

De nettes disparités ont été observées entre les pays. Dans l’ensemble, des taux de pénétration plus élevés et plus rapides ont été observés pour l’Allemagne et l’Espagne, par rapport à des taux plus faibles pour le Royaume-Uni et l’Italie. Cela était particulièrement marqué pour les iDPP-4, dont la part de marché a atteint plus de 30 % des antidiabétiques non insuliniques en Allemagne et en Espagne, contre environ 10 % au Royaume-Uni et en Italie. En France, l’adoption de ces médicaments a été rapide initialement puis s’est stabilisée à environ 20 % au bout de trois ans. Les taux de pénétration ont été plus faibles pour les autres médicaments, les analogues du GLP1-R atteignant une part de marché de 2,5 à 4,5 % en Allemagne, en Espagne et en France, contre moins de 2,5 % au Royaume-Uni et en Italie. Les inhibiteurs du SGLT-2 ont atteint une part de marché de 5 à 8 % en Espagne et en Allemagne, contre moins de 4 % au Royaume-Uni et en Italie, et ils n’avaient toujours pas été lancés en France en mars 2020.

Conclusion

Les différences d’utilisation des nouveaux médicaments antidiabétiques peuvent refléter des méthodes différentes d’évaluation et d’introduction de nouveaux médicaments, ainsi que des facteurs culturels. L’adoption des nouveaux médicaments semble plus prudente au Royaume-Uni et en Italie, peut-être en raison de préoccupations concernant le rapport coût-efficacité, alors qu’en Allemagne et en Espagne, voire aussi en France, les avantages potentiels d’un nouveau médicament peuvent être considérés comme prioritaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Type-2 diabetes, Non-insulin antidiabetic agents, International comparisons, Pharmaceutical consumption patterns

Mots clés : Diabète sucré, Agents antidiabétiques non insuliniques, Comparaisons internationales, Modèles de consommation pharmaceutique

Abbreviations : DDDs, DPP-4Is, GLP1-RAs, HAS, NHS, NICE, SGLT2Is, USD, WHO


Plan


© 2021  The Author(s). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 82 - N° 2

P. 99-106 - avril 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Treatment of moderate to severe orbitopathy: Current modalities and perspectives
  • Nadia Bouzehouane, Françoise Borson-Chazot, Juliette Abeillon, Philippe Caron
| Article suivant Article suivant
  • Acromegaly in dogs and cats
  • Fernanda Nastri Gouvêa, Caio Santos Pennacchi, Najla Doutel Assaf, Luana de Oliveira Branco, Paula Barbosa Costa, Patrícia Alves dos Reis, Sofia Borin-Crivellenti

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.