Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Survival and prognosis of lung large cell neuroendocrine carcinoma - 19/10/21

Survie et pronostic du carcinome neuroendocrinien à grandes cellules du poumon

Doi : 10.1016/j.bulcan.2021.04.010 
Hui Jiang 1, Qiuji Wu 2, Yahua Zhong 2,
1 Tianmen First People's Hospital, Oncology Department, Tianmen, China 
2 Zhongnan Hospital of Wuhan University, Department of Radiotherapy and Chemotherapy, Wuhan, China 

Yahua Zhong, Zhongnan Hospital of Wuhan University, Department of Radiotherapy and Chemotherapy, 169 Donghu Road, Wuchang District, Wuhan City, Hubei Province 430000, China.Zhongnan Hospital of Wuhan University, Department of Radiotherapy and Chemotherapy169 Donghu Road, Wuchang District, Wuhan CityHubei Province430000China

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Introduction

Only a few large-scale studies have focused on large cell neuroendocrine carcinoma, a rare type of pulmonary malignancy, and uniform diagnostic criteria and standardized treatments are lacking. This study aimed to assess the treatment outcomes and factors influencing patients’ prognosis with large cell neuroendocrine carcinoma.

Methods

The data of 55 patients with pathologically confirmed large cell neuroendocrine carcinoma, treated at our hospital from January 2013 to January 2018, were collected. Relationships between clinical characteristics, diagnoses, treatment outcomes, and prognoses were retrospectively analyzed.

Results

Patients were followed for a median of 18.5 (0.5–41.0) months. Thirty-four patients died before the final follow-up, resulting in a median overall survival of 17.9 (0.5–36.0) months, with 1-, 2-, and 3-year survival rates of 69.1%, 23.6%, and 1.8%, respectively. Single-factor analysis identified gender (P=0.036), smoking history (P=0.008), obstructive atelectasis (P=0.032), regional lymph node metastasis (P=0.020), and treatment selection (P=0.000) as factors influencing overall survival. Multifactor analysis identified treatment selection as an independent survival prognostic factor. Particularly, significant differences were observed between the combination therapies (surgery+chemotherapy, surgery+radiotherapy, surgery+radiotherapy+chemotherapy, and concurrent chemoradiotherapy) and single-therapy approaches (chemotherapy or radiotherapy alone; P<0.001), but not among the combination therapies (P=0.216).

Discussion

Male patients with large cell neuroendocrine carcinoma with a history of smoking, obstructive atelectasis, and regional lymph node metastasis have a particularly poor prognosis. Our observation of the treatment approach as an independent survival prognostic factor suggests that combination therapies may yield survival benefits to patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

Seules quelques études à grande échelle ont examiné le carcinome neuroendocrinien à grandes cellules, un type rare de malignité pulmonaire, et des critères de diagnostic uniformes et des traitements standardisés font défaut. Cette étude visait à évaluer les résultats du traitement et les facteurs influençant le pronostic des patients atteints de carcinome neuroendocrinien à grandes cellules.

Méthodes

Les données de 55 patients atteints d’un carcinome neuroendocrinien à grandes cellules pathologiquement confirmé, traités dans notre hôpital de janvier 2013 à janvier 2018, ont été collectées. Les relations entre les caractéristiques cliniques, les diagnostics, les résultats du traitement et les pronostics ont été analysés rétrospectivement.

Résultats

Les patients ont été suivis pendant une durée médiane de 18,0 (0,5 à 36,0) mois. Trente-quatre patients sont décédés avant le dernier suivi, soit une survie globale médiane de 17,889 (0,5–36,0) mois, avec des taux de survie à 1, 2 et 3 ans de 69,09 %, 23,64 % et 1,82 %, respectivement. Une analyse factorielle unique a identifié le sexe (p=0,036), le tabagisme (p=0,008), l’atélectasie obstructive (p=0,032), le ganglion lymphatique régional métastases (p=0,020) et la sélection du traitement (p=0,000) comme facteurs influençant la survie globale. L’analyse multifactorielle a identifié la sélection du traitement comme un facteur pronostique de survie indépendant. En particulier, des différences significatives ont été observées entre les thérapies combinées (chirurgie+chimiothérapie, chirurgie+radiothérapie, chirurgie+radiothérapie+chimiothérapie et chimioradiothérapie concomitante) et les approches en monothérapie (chimiothérapie ou radiothérapie seule ; p<0,001), mais pas entre les combinaisons de thérapies (p=0,216).

Discussion

Les patients masculins atteints d’un carcinome neuroendocrinien à grandes cellules avec des antécédents de tabagisme, d’atélectasie obstructive et de métastases ganglionnaires régionales ont un pronostic particulièrement mauvais. Notre observation de l’approche thérapeutique en tant que facteur pronostique de survie indépendant suggère que les thérapies combinées peuvent apporter des bénéfices de survie aux patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Combination therapy, Pulmonary malignancy, Radiotherapy

Mots clés : Thérapie combinée, Malignité pulmonaire, Radiothérapie


Plan


© 2021  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 108 - N° 10

P. 981-987 - octobre 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Alopécie et cancers : de la physiopathologie à la pratique clinique
  • Stanislas Quesada, Alexandre Guichard, Sarah Le Vigouroux, Louise Baussard, Frédéric Fiteni

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.