Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation du risque suicidaire. Entre analyse théorique et applications en pratique clinique - 11/05/22

Suicide risk assessment. Between theoretical analysis and applications in clinical practice

Doi : 10.1016/j.amp.2022.02.015 
Nicolas Zanotti , Roselyne Colombard, Christian Védie
 CH Valvert, 78, boulevard des Libérateurs, 13011 Marseille, France 

Auteur correspondant. Centre d’accueil de crise et de consultation, CH Valvert, 78, boulevard des Libérateurs, 13011 Marseille, France.Centre d’accueil de crise et de consultation, CH Valvert78, boulevard des LibérateursMarseille13011France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 11 May 2022
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Depuis le milieu des années 1990 et sa reconnaissance en tant que « priorité de santé publique », le suicide demeure au centre des différentes politiques de santé mentale. Avec un taux de décès par suicide parmi les plus élevés au niveau européen, la France est particulièrement impactée par cette problématique. La prédictibilité d’un passage à l’acte auto-agressif demeure la principale préoccupation face à un patient en crise suicidaire. L’évaluation Risque Urgence Dangerosité, établie lors de la conférence de consensus en octobre 2000, a marqué un tournant dans l’analyse du risque suicidaire. À travers une triple évaluation correspondant à chacun de ses trois items, cet outil a permis de mieux clarifier la prise en charge thérapeutique proposée et notamment la décision ou non d’une hospitalisation. Toutefois, ce dernier demeurant perfectible dans son analyse, une cartographie de points clés au niveau clinique a été proposée dans cet article afin d’avoir la vision la plus large possible face à un patient en crise suicidaire. L’évaluation du potentiel suicidaire reste soumise, malgré tout, à une part d’improbabilité. À ce titre, une hospitalisation brève dans le cadre de la crise suicidaire a tout son intérêt, que ce soit devant une personne suicidaire ou devant une personne suicidante, cela en l’absence d’une pathologie psychiatrique décompensée, afin de permettre une « mise à distance » de l’environnement anxiogène et de créer un lien de confiance facilitant le travail ambulatoire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Since the mid-1990s and its recognition as a “public health priority”, suicide has remained at the centre of various mental health policies. With one of the highest suicide deaths at the European level, France is particularly impacted by this issue. The predictability of a self-aggressive act remains the main concern for a patient in suicidal crisis. The Dangerous Emergency Risk Assessment, established at the consensus conference in October 2000, marked a turning point in the analysis of suicidal risk. Through a triple evaluation corresponding to each of its three items, this tool has made it possible to better clarify the proposed therapeutic management and in particular the decision or not of a hospitalization. However, the latter remaining perfectible in its analysis, a mapping of key points at the clinical level has been proposed in this article in order to have the widest possible vision of a patient in suicidal crisis. The assessment of suicidal potential remains subject, despite everything, to a part of improbability. As such, a brief hospitalization in the context of the suicidal crisis has all its interest whether in front of a suicidal person or in front of a suicidal person, this in the absence of a decompensated psychiatric pathology, in order to allow a “distance” from the anxiety-provoking environment and to create a bond of trust facilitating outpatient work.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Crise suicidaire, Évaluation, Pathologie psychiatrique, Risque suicidaire, Tentative de suicide

Keywords : Attempted suicide, Evaluation, Psychiatric pathology, Suicidal crisis, Suicidal risk


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.