Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs de risque et évolution des allergies alimentaires IgE médiées avant et après transplantation hépatique dans une cohorte pédiatrique française - 19/05/22

Risk factors and evolution of IgE-mediated food allergies before and after liver transplantation in a French pediatric cohort

Doi : 10.1016/j.reval.2021.09.004 
T. Guiddir a, , R. Krzysiek b, C. Kyheng a, J. Cohen c, O. Ackermann c, E. Jacquemin c, A. Nemni d
a Service de pédiatrie générale, Centre Hospitalo-Universitaire Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre, France 
b Laboratoire d’immunologie, Centre Hospitalo-Universitaire Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre, France 
c Service d’hépatologie pédiatrique, Centre Hospitalo-Universitaire Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre, France 
d Unité d’allergologie adultes-enfants, hôpital Robert-Ballanger, Aulnay-Sous-Bois, France 

Auteur correspondant. Service de pédiatrie générale, CHU Bicêtre, 78, avenue du Général Leclerc, 94270 Le Kremlin Bicêtre, France.Service de pédiatrie générale, CHU Bicêtre78, avenue du Général LeclercLe Kremlin Bicêtre94270France

Résumé

Introduction

Après transplantation hépatique (TH), les enfants sous tacrolimus peuvent développer une allergie alimentaire IgE-médiée (AAIM).

Méthode

Des enfants TH ont été adressés par les hépatologues à un allergologue pour suspicion d’AAIM. Une évaluation allergologique avant et après la TH a été réalisée. Les résultats des données ont été comparés.

Résultats

La cohorte comporte 30 enfants d’âge moyen de 2,8 ans, tous traités par basiliximab et tacrolimus en post-TH. Pour 10 enfants, l’histoire clinique et/ou les tests cutanés et biologiques et/ou le test de provocation oral ont pu éliminer le diagnostic d’AAIM. Le diagnostic d’AAIM a été confirmé pour 20 enfants (67 %), parmi lesquels 70 % (n=14) présentaient une atopie familiale. Treize enfants ont été switchés du tacrolimus à la ciclosporine dont 3 ont guéri et 6 ont une allergie persistante. Les enfants qui présentaient une sensibilisation en post-TH ont présenté des AAIM (n=13, 76 %) dont 54 % (n=7) ont guéri spontanément. Les enfants présentant une sensibilisation avant et après la TH ont présenté des AAIM dans 63 % des cas (n=7). Seuls 29 % d’entre eux (n=2) ont guéri. Pour 71 % (n=5) d’entre eux, l‘allergie persiste. Les aliments les plus fréquemment incriminés étaient par ordre décroissant, les petits pois, le poisson, les lentilles, l’arachide et l’œuf.

Conclusion

Les enfants sensibilisés en pré- et post-TH ont majoritairement des AA persistantes alors que ceux qui ont une sensibilisation apparue en post-TH ont tendance à devenir tolérants spontanément. Un suivi au long court en collaboration entre hépatologue et allergologue est essentiel.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

After liver transplantation (LT), children treated with tacrolimus may develop IgE-mediated food allergy (IMFA).

Method

LT children were referred by hepatologists to an allergist for suspected IMFA. An allergological evaluation before and after LT was performed. The results of the data were compared.

Results

The cohort included 30 children with a mean age of 2.8 years, all treated with basiliximab and tacrolimus combo in post-LT. For 10 children, the clinical history and/or skin and biological tests and/or oral challenge test could rule out the diagnosis of IMFA. The diagnosis of IMFA was confirmed in 20 children (67%), of whom 70% (n=14) had familial atopy. Thirteen children were switched from tacrolimus to cyclosporine, of whom 3 were cured and 6 had persistent allergy. Children with post-LT sensitization presented IMFA (n=13, 76%) of which 54% (n=7) healed spontaneously. Children with pre- and post-LT sensitization had IMFA in 63% (n=7). Only 29% of them (n=2) recovered. For 71% (n=5) of them, the allergy persisted. The most frequently incriminated food allergens were, in decreasing order, peas, fish, lentils, peanuts and eggs.

Conclusion

Children sensitized in pre- and post-LT settings have mostly persistent IMFA, whereas those with sensitization that appeared in post-LT tend to become tolerant spontaneously. Long-term follow-up in collaboration between hepatologist and allergist is essential.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Transplanté hépatique, Enfant, Allergie alimentaire IgE-médiée, Tacrolimus

Keywords : Liver transplantation, Children, IgE-mediated food allergy, Tacrolimus


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° 4

P. 377-381 - mai 2022 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les risques non allergiques des épis de graminées. Plaidoyer pour une recherche bibliographique rigoureuse
  • G. Dutau
| Article suivant Article suivant
  • Le syndrome de Brooks : à propos de 15 cas colligés au service de médecine du travail et de pathologies professionnelles au CHU Farhat Hached de Sousse
  • A. Chouchane, M. Maoua, I. Kacem, H. Kalboussi, W. Benzarti, A. Aloui, A. Gaddour, M. Hafsia, A. Brahem, O. El Maalel, S. Chatti, N. Mrizak

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.