Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Imagerie moderne des arthropathies microcristallines - 09/06/22

Modern imaging in crystal-related arthropathies

Doi : 10.1016/j.banm.2022.04.019 
T. Pascart a, , J.-F. Budzik b
a Service de rhumatologie, hôpital Saint-Philibert, groupement hospitalier de l’institut catholique de Lille, université catholique de Lille, rue du Grand but, 59160 Lomme (Lille), France 
b Service d’imagerie diagnostique et interventionnelle, groupement hospitalier de l’institut catholique de Lille, université catholique de Lille, Lille, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 09 June 2022
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

La place de l’imagerie dans le diagnostic et la prise en charge des rhumatismes microcristallins est grandissante avec l’application de moyens d’imagerie que sont l’échographie, et plus récemment le scanner double-énergie (DECT). L’objectif de cette revue est d’identifier la place actuelle de ces imageries appliquées à la goutte, au rhumatisme à dépôts de cristaux de pyrophosphate de calcium (PPCD) et au rhumatisme à cristaux de phosphate de calcium basique (PCB). Dans la goutte, l’échographie et le DECT permettent l’identification directe de dépôts articulaires et péri-articulaires de cristaux d’urate monosodique (UMS). La mesure du volume de cristaux d’UMS en imagerie peut permettre de prédire l’évolution de la maladie et de suivre la dissolution microcristalline. L’échographie a une place établie dans le diagnostic des rhumatismes microcristallins calciques, tandis que la place du DECT reste à définir. Le DECT offre la perspective d’aider à discriminer les différents types de dépôts calciques (PPCD et PCB), sans que cela n’ait pour l’heure permis d’optimiser les performances diagnostiques comparativement au scanner conventionnel, ni n’ait trouvé d’application autre qu’en recherche.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The role of imaging in the diagnosis and management of microcrystalline rheumatism is increasing with the advent of imaging modalities such as ultrasound and, more recently, dual-energy Computed Tomography (DECT). The aim of this review is to identify the current status of these imaging modalities in gout, calcium pyrophosphate crystal deposition (CPPD) rheumatism, and basic calcium phosphate crystal deposition (BCP) rheumatism. In gout, ultrasound and DECT allow the direct identification of joint and periarticular deposits of monosodium urate (MSU) crystals. Measurement of MSU crystal volume on imaging can predict disease progression and monitor microcrystalline dissolution. Ultrasound has an established place in the diagnosis of microcrystalline calcium rheumatism, while the place of DECT remains to be defined. DECT has the potential to help discriminate between different types of calcium deposits (CPPD and BCP) but has not yet optimized diagnostic performance compared to conventional CT, nor has it found any application other than in research.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Échographie, Scanner double-énergie, Goutte, Rhumatisme à dépôts de pyrophosphate de calcium, Rhumatisme à cristaux de phosphate de calcium basique

Keywords : Ultrasonography, Dual-energy computed tomography, Gout, Calcium pyrophosphate deposition disease, Basic calcium phosphate deposition disease


Plan


 Séance du 22/03/2022.


© 2022  l'Académie nationale de médecine. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.