Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Eruption maculopapuleuse d'apparition retardée induite par le tamoxifène - 28/04/08

Doi : AD-10-1999-126-10-0151-9638-101019-ART12 

V. Descamps [1],

F. Bouscarat [1],

M. Boui [1],

Y. Marck [1],

B. Lebrun-Vignes [1],

B. Crickx [1],

S. Belaich [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 1
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Introduction

Il est probable que la prescription de tamoxifène va augmenter dans les prochaines années en particulier en prévention primaire des cancers mammaires. Nous rapportons une toxidermie au tamoxifène particulière par son délai d'apparition retardé.

Observation

Une femme âgée de 50 ans était hospitalisée pour une éruption diffuse maculopapuleuse apparue 4 mois après le début d'un traitement par tamoxifène. Ce traitement avait été institué en prévention des récidives d'un cancer mammaire traité par chirurgie, chimiothérapie et radiothérapie. L'éruption régressait rapidement à l'arrêt du traitement. Neuf heures après la réintroduction du tamoxifène, l'éruption cutanée réapparaissait, puis régressait de nouveau spontanément à l'arrêt du traitement. Les patch-tests réalisés à distance avec des comprimés de Nolvadex® écrasés dans de la vaseline étaient négatifs.

Discussion

Les toxidermies dues au tamoxifène sont rares. L'imputabilité du tamoxifène dans cette observation est forte (C3S3 = I4, B2). Cette observation est particulière par le délai d'apparition retardé (4 mois) qui nous avait fait innocenter dans un premier temps cette molécule et rechercher en vain un autre candidat. Le test de réintroduction a permis de conclure. La négativité et la faible rentabilité des tests épicutanés dans ces formes de toxidermie sont encore une fois confirmées.

Abstract

Delayed tamoxifen-induced cutaneous reaction.

Background

Prescriptions of tamoxifen can be expected to increase over the next few years, particularly for primary prevention of breast cancer. We report a case of a delayed tamoxifen-induced skin reaction.

Case report

A 50-year-old woman was hospitalized for a diffuse maculopapulous eruption which developed four months after beginning a tamoxifen regimen instituted to prevent recurrence of breast cancer after surgery, chemotherapy and radiotherapy. The eruption resolved rapidly after withdrawal of tamoxifen. The same skin reaction occurred 9 hours after rechallenge with tamoxifen. Patch tests performed later with Nolvadex® tablets crushed in vaseline were negative.

Discussion

Tamoxifen-induced skin reactions are uncommon. The likelihood that tamoxifen was the cause in this case was very high (C3S3 = I4, B2). The late onset (4 months) in this case is remarkable and misled us to look for another cause which could not be found. Challenge with tamoxifen confirmed its causal role. Once again, negative patch tests were found in this type of skin reaction.


Plan



© 1999 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 126 - N° 10

P. 716 - octobre 1999 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Epidermolyse staphylococcique néonatale à transmission materno-fœtale
  • C. Léauté-Labrèze, J. Sarlangue, L. Pedespan, H.-P. Doermann, A. Taïeb
| Article suivant Article suivant
  • Charbon : une lésion escarrotique inhabituelle
  • O. Boudghène-Stambouli, A. Mérad-Boudia, A. Aïssa-Mamoun

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.