Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Abcès périanal du nourrisson - 29/04/08

Doi : AD-03-2003-130-3-0151-9638-101019-ART12 

L. Barthés-Anidjar [1],

M. Wolter [1],

C. Bodemer [1],

N. Gounod [1],

E. Koulouris [2],

Y. De Prost [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L'abcès périanal et la fistule anale représentent une entité particulière lorsqu'ils surviennent chez le nourrisson de moins de 1 an. Une anomalie congénitale des cryptes de Morgagni serait à leur origine. On ne trouve généralement pas d'autre facteur favorisant à cet âge.

Observation

Un nourrisson de 7 semaines avait une tuméfaction douloureuse périanale évocatrice d'abcès périanal. Les examens biologiques ne trouvaient pas de syndrome inflammatoire ni de neutropénie. L'abcès était drainé chirurgicalement sous anesthésie générale. Au cours du geste opératoire, l'exploration à la recherche d'une fistule anale associée était infructueuse. Aucune récidive n'était constatée.

Commentaires

L'abcès périanal et la fistule anale sont relativement fréquents chez le nourrisson de moins de 1 an. Une cryptite anale semble constituer le point de départ infectieux, avant de progresser vers la formation de l'abcès périanal, mode de révélation habituel. Un excès d'androgènes pendant la vie foetale serait à l'origine de la formation de cryptes anales de Morgagni anormales, favorisant l'infection. Contrairement aux enfants plus âgés, les facteurs prédisposants sont rares dans cette tranche d'âge. Chez le nourrisson en bonne santé, il ne semble pas nécessaire, de réaliser d'emblée et systématiquement des explorations à la recherche, notamment, d'un déficit immunitaire ou d'une colopathie. De 28 à 85 p. 100 des abcès périanaux du nourrisson évoluent vers la formation d'une fistule anale. Le traitement classique repose sur la mise à plat et le drainage de l'abcès, complétés éventuellement d'une fistulectomie ou fistulotomie. L'antibiothérapie n'est pas systématique. L'identification de la crypte anormale diminuerait le risque de récidive. Une étude prospective récente propose, au contraire, un traitement conservateur des abcès périanaux et des fistules anales des nourrissons sains.

Abstract

Perianal abcess in infant.

Introduction

Perianal abcess and fistula-in-ano are particular when happening in infants of less than 1 year of age. A congenital abnormality of crypts of Morgagni may be at the origin of the disease. There is no evidence for predisposing condition at this age.

Case report

A 7-week-old boy had a painful swollen perianal lesion suggesting the presence of perianal abcess. Biological tests did not show any neutropenia nor inflammatory syndrome. The infant was admitted to the surgical center to undergo a perianal abcess drainage. During the intervention, no fistula was found. No recurrence was observed.

Discussion

Perianal abcess and/or fistula-in-ano are relatively common conditions in infants of less than 1 year of age. This disease is suspected to originate from anal cryptitis, which will later form a perianal abcess. Androgen excess during the foetal stage could be the cause of the formation of abnormal crypts of Morgagni, which encourages cryptitis and abcess formation. In childhood some predisposing factors can exist, as immunodeficiency or colopathy. On the opposite, a predisposing condition is rare in infancy. Twenty-eight to 85 per cent of infants with perianal abcess may progress to form a fistula. The usual treatment of perianal abcess is incision and drainage; it may be completed by fistulotomy or fistulectomy. The antibiotherapy is not systematic. The identification of the corresponding crypt may be important to avoid recurrence. On the opposite, a recent prospective study proposes a non operative management of perianal abcess and fistula-in-ano in healthy infants.


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 130 - N° 3

P. 357-360 - mars 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Érythrodermie et nécroses cutanées multiples révélant une dermatomyosite
  • A. Maruani, P. Armingaud, A. Nseir, F. Luthier, E. Estève
| Article suivant Article suivant
  • Tumeur du genou
  • N. Ghariani, M. Kourda, H. Nguir, M. Denguezli, B. Sriha, C. Belajouza, C. Noueiri, R. Nouira

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.