Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Folliculites pseudo-lymphomateuses - 29/04/08

Doi : AD-01-2004-131-1-0151-9638-101019-ART9 

J.-L. Verret [1],

A. Croué [2],

N. Delorme [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Un cas d'une variété rare de pseudo-lymphome cutané est rapporté.

Observation

Un garçon de 13 ans avait un nodule de l'aile du nez correspondant histologiquement à un infiltrat lymphocytaire dense, périfolliculaire pénétrant le poil. Après biopsie partielle, la lésion disparaissait en deux semaines.

Commentaires

Notre observation correspond à l'entité décrite en 1999 chez des Japonais. Notre cas survient chez un adolescent français de peau blanche. Il s'agit d'un papulo-nodule, en général unique, constitué histologiquement d'un infiltrat lymphocytaire dense, péripilaire, pénétrant et désorganisant le poil. La plupart des cas ont été enlevés chirurgicalement. Ceux qui ne l'ont pas été, ont disparu après biopsie partielle. L'individualisation de cette entité paraît devoir être discutée : l'atteinte des follicules pileux par l'infiltrat des pseudolymphomes de la face est fréquente et non spécifique.

Abstract

Pseudolymphomatous folliculitis.

Introduction

A case of a rare variety of cutaneous pseudo-lymphoma is reported.

Case report

A 13 year-old boy presented with a nodule on the nose groove which corresponded histologically to a dense, peri follicular lymphocyte infiltration penetrating the hair. Following partial biopsy, the lesion disappeared within a fortnight.

Comments

Our case report corresponds to the entity described in 1999 in the Japanese. Our case occurred in a Caucasian French adolescent. The papulonodule, usually unique, is composed histologically of a dense, peripilary infiltrate that penetrates and disrupt the hair. The majority of cases have been removed surgically. Those that have not usually disappear following partial biopsy. The individualization of this entity is debatable: the involvement of the hair follicles by the infiltration of pseudolymphomas on the face is frequent and non-specific.


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 1

P. 53-54 - janvier 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Granulome sarcoïdosique sur tatouage induit par l'interféron alpha
  • A. Toulemonde, G. Quereux, B. Dréno
| Article suivant Article suivant
  • Macrochéilite de Miescher et expansion lymphocytaire monoclonale
  • J. De Quatrebarbes, N. Cordel, P. Bravard, B. Lenormand, P. Joly

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.