S'abonner

Les AGE (produits terminaux de glycation) : attention danger. Origine, effets toxiques et stratégies thérapeutiques - 19/11/23

AGEs (advanced glycation end products): Pay attention. Formation, toxic effects and therapeutic options

Doi : 10.1016/j.cnd.2023.10.001 
Bernard Portha a, , Junjun Liu b
a Laboratoire B2PE (biologie et pathologie du pancréas endocrine), unité BFA (biologie fonctionnelle et adaptive), CNRS UMR 8251, université Paris-Cité, Paris, France 
b Shandong Institute of Endocrine and Metabolic Diseases ; Shandong First Medical University & Shandong Academy of Medical Sciences, 18877, Jingshi road, 250001 Jinan, Chine 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Sunday 19 November 2023
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Les produits terminaux de glycation avancée (AGE) constituent un ensemble non homogène et chimiquement diversifié de composés formés de manière exogène, ou endogène au cours de diverses voies dans le corps humain. En général, ils sont formés de manière non enzymatique par condensation entre les groupes carbonyles des sucres réducteurs et les groupes amines libres des protéines, suivis d’autres réarrangements donnant des produits finaux stables et irréversibles. Les AGE ont suscité l’intérêt de la communauté scientifique en raison de l’augmentation des preuves de leur implication dans de nombreuses pathologies, en particulier le diabète et ses complications cardiovasculaires et rénales, mais aussi le cancer et les maladies neurodégénératives. Les AGE sont reconnus par plusieurs récepteurs cellulaires et déclenchent de nombreuses voies de signalisation liées à l’inflammation et au stress oxydatif. Malgré les nombreux résultats associant recherches expérimentale et clinique, la complexité de leur implication dans la physiologie humaine et les états physiopathologiques nécessite de progresser davantage. Cette revue met l’accent sur quatre points : premièrement, les mécanismes d’action cellulaire des AGE ; deuxièmement, les maladies dans lesquelles les AGE sont impliqués ; troisièmement, le développement d’agents pharmacologiques visant à réduire les concentrations circulantes d’AGE et/ou le blocage des RAGE dans l’optique de gommer les conséquences néfastes de l’imprégnation tissulaire par les AGE ; quatrièmement, la pertinence d’un traitement diététique des complications AGE-dépendantes par la prise en compte des apports exogènes alimentaires en AGE.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Advanced glycation end-products (AGE) are an inhomogeneous and chemically complex set of compounds formed exogenously, or endogenously during various pathways in the human body. As a rule, they are formed non-enzymatically by condensation between the carbonyl groups of reducing sugars and the free amino groups of proteins, followed by further rearrangements giving stable and irreversible end products. AGE have aroused the interest of the scientific community due to the increasing evidence of their involvement in many pathophysiological processes and diseases, in particular diabetes and its cardiovascular and renal complications, but also cancer and neurodegenerative diseases. AGE are recognized by several cellular receptors and trigger many signaling pathways related to inflammation and oxidative stress. Despite the many results associated with experimental and clinical research, the complexity of their involvement in human physiology and pathophysiological states requires gradual progress. This review emphasizes four points: firstly, the cellular action mechanisms of AGE; secondly, the diseases in which AGE are implicated; thirdly, the development of pharmacological agents aimed at reducing circulating concentrations of AGE and/or blocking AGE receptors with a view to erasing the consequences of tissue impregnation by AGE; fourthly, the relevance of a dietary treatment of AGE-dependent complications by taking into account exogenous dietary intakes of AGE.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Glycation, AGEs, RAGE, AGER1, Pathologies associées aux AGE

Keywords : Glycation, AGE, AGE formation, RAGE, AGER1, AGE-related diseases


Plan


© 2023  Société française de nutrition. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.