S'abonner

CO2.4 - Modèle multi-états pour l'estimation du meilleur timing de contrôle scannographique de progression du cancer du sein métastatique - 10/05/24

Doi : 10.1016/j.jeph.2024.202405 
M. Saad 1, , FC. Bidard 1, F. Berger 1, A. Latouche 1
1 Inserm, U900-Equipe STAMPM, Saint-Cloud, France 

Auteur correspondant

Résumé

Introduction

Les critères « Response Evaluation Criteria In Solid Tumors » (RECIST), fondés sur l'interprétation des images de scanner, permettent d’évaluer l'efficacité des traitements oncologiques en mesurant la réponse tumorale. Le timing optimal de contrôle scannographique n’étant pas identifié, les patients peuvent subir une surexposition à l'irradiation, et l'utilisation des ressources peut être majorée. L'objectif de l'étude actuelle est d'estimer les transitions entre les différents stades de la classification RECIST chez les patientes atteintes de cancer du sein métastatique

Méthodes

Les données des patientes atteintes d'un cancer du sein avancé à récepteurs d'œstrogènes positifs et HER2 négatifs de l'essai PADA1 et traitées par palbociclib et inhibiteurs de l'aromatase ont été analysées. Un modèle multi-états de Markov a été employé pour estimer la progression du statut RECIST chez ces patientes. Quatre états ont été définis : maladie stable (SD, état 1), régression partielle (PR, état 2), régression complète (CR, état 3), progression (PD, état 4, absorbant). La figure 1 représente le modèle. Les temps moyens de séjour dans chaque état et leurs intervalles de confiance ont été estimés. La limite inférieure de l'intervalle de confiance a été considérée comme timing avec risque minimal de retard de contrôle.

Résultats

L'analyse a été appliquée à 1762 évaluations RECIST de 304 patientes. Chaque patiente a eu en moyenne 6,84±4,25 scans. Les transitions observées sont représentées dans le tableau 1. Les patientes avec une maladie stable ont gardé le même statut RECIST en moyenne 28,9 semaines, IC 95% [25,1, 33,0], celles avec une régression partielle 49,5 semaines, IC 95% [43,0, 56,9], et celles avec une régression complète 45,2 semaines, IC 95% [29,7, 68,7].

Conclusion

A partir des données de l'essai PADA1, nos résultats suggèrent que les patientes atteintes d'un cancer du sein avancé à récepteurs d'œstrogènes positifs et HER2 négatifs et traitées par Palbociclib et inhibiteurs de l'aromatase, l'imagerie de contrôle scanographique peut être faite à partir de 25 (, 43) et 29 semaines après un scanner montrant respectivement une maladie stable une régression partielle et une régression complète.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Modèle multi-états, Cancer du sein, RECIST



© 2024  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 72 - N° S2

Article 202405- mai 2024 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • CO2.3 - Optimal treatment regimes for the net benefit of a treatment
  • F. Petit, G. Biau, T. Filleron, R. Porcher
| Article suivant Article suivant
  • CO2.5 - Impact sur la survie à long terme d'un allongement du délai global de prise en charge chez les femmes atteintes d'un cancer du sein en France
  • A. Blanc-Lapierre, S. Delacour, M. Duval, S. Ayrault-Piault, JS. Frenel, A. CowppliBony, F. Monilié

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.