S'abonner

1-2 - Evolution de la relation entre le sexe et la présence de symptômes post-COVID selon l’âge - 08/07/24

Doi : 10.1016/j.jeph.2024.202558 
A. Pastorello 1, C. Vuillermoz 1, L. Meyer 1, 2, J-P. Teglas 1, J. Warszawski 1, 2, A. Rouquette 1, 2
1 Centre d’épidémiologie et de santé des populations, Université Paris-Saclay, UVSQ, Inserm, CESP, Villejuif, France 
2 Département d’épidémiologie et de santé publique, AP-HP, Université Paris-Saclay, Le Kremlin-Bicêtre, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Contexte

La relation entre le sexe et la persistance de symptômes après une hospitalisation liée au SARS-Cov-2 semble dépendre de l’âge, avec un risque plus élevé chez les femmes adultes de moins de 50 ans. Néanmoins, ces symptômes étant communs en population générale, cet effet modérateur de l’âge pourrait ne pas être spécifique à l'infection au SARS-Cov-2. Nous avons étudié cet effet en population générale, séparément chez des sujets avec un antécédent d'infection confirmée au SARS-Cov-2 et chez des sujets non infectés.

Méthodes

Notre étude incluait les participants au troisième suivi (automne 2022) de la cohorte représentative de la population vivant en France EpiCov avec une première infection au SARS-Cov-2 confirmée 6 à 12 mois plus tôt (infectés) ou sans antécédent d'infection (non infectés). L'effet modérateur de l’âge (15-34 ans, 35-54 ans, 55 ans) dans la relation entre le sexe et la présence de symptômes persistant depuis 6 à 12 mois lors du troisième suivi a été estimé séparément dans ces deux groupes.

Résultats

Respectivement 12,2 % des 12 734 sujets infectés et 7,3 % des 34 394 sujets non infectés ont déclaré au moins un symptôme persistant depuis 6 à 12 mois à l'automne 2022. Chez les sujets infectés, ces symptômes étaient associés au sexe féminin, avec une diminution du risque relatif (RR) avec l’âge (RR (IC 95%) : 3,09 (2,13 ; 4,46) ; 1,94 (1,58 ; 2,39) ; 1,67 (1,25 ; 2,23) respectivement chez les 15-34, 35-54 et 55 ans et plus, p-value d'interaction=0,026. Nous n'avons pas observé d'effet modérateur de l’âge chez les non infectés.

Conclusion

Les symptômes persistants 6 à 12 mois après une première infection au SARS-Cov-2 sont associés au sexe féminin en population générale, mais la force de cette association diminue avec l’âge. Cet effet modérateur de l’âge serait spécifique à l'infection au SARS-Cov-2.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : COVID-19, SARS-Cov-2, Symptômes post-COVID, Sexe, Age, Modération



© 2024  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 72 - N° S3

Article 202558- juillet 2024 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.