Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Présentation du siège à terme : facteurs prédictifs de césarienne en cours de travail - 25/08/08

Doi : 10.1016/j.jgyn.2008.03.011 
D.-E. Broche a, , R. Ramanah a, A. Collin a, M. Mangin a, C. Vidal b, R. Maillet a, D. Riethmuller a
a Clinique universitaire de gynécologie–obstétrique, 2, place Saint-Jacques, 25030 Besançon cedex, France 
b Centre de recherche clinique et biologique 2, centre hospitalo-universitaire de Besançon, 2, place Saint-Jacques, 25030 Besançon cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs

Lors d’une tentative d’accouchement par voie basse d’une présentation du siège, les césariennes réalisées en urgence, en cours de travail, sont pourvoyeuses d’une morbidité fœtomaternelle plus importante que dans le cas d’un accouchement par voie basse ou dans celui d’une césarienne avant le début du travail. Cette étude tente de déterminer si certains facteurs obstétricaux, autres que ceux pris en compte habituellement, permettent de prédire ces césariennes en cours de travail, afin de mieux sélectionner les patientes pour une tentative d’accouchement par voie basse.

Méthode

Étude de cohorte historique incluant toutes les grossesses monofœtales ayant accouché au CHU de Besançon en présentation du siège avec un terme supérieur ou égal à 37 SA, du 1er janvier 1994 au 31 décembre 2004. Les facteurs obstétricaux disponibles, avant et pendant le travail, ont été analysés.

Résultats

Trois cent soixante-seize patientes ont été sélectionnées pour une tentative d’accouchement par voie basse sur la période étudiée. Dans 21,3 % des cas, une césarienne a dû être réalisée pendant le travail. Cinq éléments obstétricaux ont été isolés comme étant des facteurs de risque significatif de césarienne dans l’analyse multivariée : la nulliparité (OR=0,25 [0,11–0,57]), la taille maternelle (OR=0,56 [0,30–1,03]), l’estimation échographique pondérale fœtale (OR=7,76 [2,29–26,28]), la hauteur utérine (OR=3,9 [2,41–8,62]) et une dystocie dynamique durant le travail (OR=4,97 [2,67–9,25]).

Discussion et conclusion

La survenue d’une césarienne au cours du travail reste un événement péjoratif concernant la morbidité. Il convient donc de s’astreindre à faire diminuer ce taux de césarienne « en urgence », notamment pour les présentations podaliques et, par conséquent, à mieux sélectionner nos patientes. Cette étude nous a permis de déterminer un modèle statistique qui devrait affiner ce choix, mais qui demande encore à être validé par une étude prospective.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

In our maternity ward, vaginal-breech birth is favoured when the protocol for patientʼs eligibility is respected. But in our practice, 20% patients have a cesarean section during labor for vaginal-birth failure, with a higher rate of neonatal and maternal morbidities. This study tried to consider if some obstetrical elements, not usually used, could help select the candidates in a more efficient way.

Patients and methods

This retrospective study included all the singleton-breech deliveries with a gestational age over 37 weeks in our maternity ward from 1994 to 2004. An analysis of obstetrical elements, available before and during labour, has been carried out.

Results

Three hundred and seventy-six deliveries were indexed for a vaginal-birth trial. We carried out a cesarean section in 21.3% cases. We have found five obstetrical elements, not used in the vaginal birth protocol, which were significant risk factors for a cesarean section: nulliparity (OR=0.25 [0.11–0.57]), maternal height (OR=0.56 [0.30–1.03]), ultrasound estimated fetal weight (OR=7.76 [2.29–26.28]), fundal height (OR=3.9 [2.41–8.62]) and dystocia in first stage of labour (OR=4.97 [2.67–9.25]).

Discussion

A cesarean section during labor is responsible for a high-morbidity rate. We have to reduce this obstetrical event, especially in breech presentation, by a better selection of patients. From this study, we have created a statistical model to screen patients, but we have to lead a prospective study to validate it.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Siège, Tentative voie basse, Césarienne en urgence

Keywords : Breech, Vaginal birth, Emergency-cesarean section


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 5

P. 483-492 - septembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Facteurs de risque de la prééclampsie en cas de grossesse unique
  • P. Merviel, L. Touzart, V. Deslandes, M. Delmas, M. Coicaud, J. Gondry
| Article suivant Article suivant
  • Facteurs de réussite d’une version par manœuvre externe : étude rétrospective de 439 cas
  • G. Faron, A. Vokaer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.