Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Absence of recurrent stroke after percutaneous closure of patent foramen ovale despite residual right-to-left cardiac shunt assessed by transcranial Doppler - 21/10/08

Doi : 10.1016/j.acvd.2008.05.020 
Françoise van de Wyngaert a, , Joëlle Kefer b, Cédric Hermans c, Caroline Ovaert d, Agnès Pasquet b, Claire Beguin e, Christian Sindic a, Thierry Sluysmans d
a Department of Neurology, cliniques universitaires Saint-Luc, UCL, 10, avenue Hippocrate, 1200 Brussels, Belgium 
b Department of Cardiology, cliniques universitaires Saint-Luc, Brussels, Belgium 
c Department of Hematology, cliniques universitaires Saint-Luc, Brussels, Belgium 
d Department of Pediatrics, cliniques universitaires Saint-Luc, Brussels, Belgium 
e Department of Medical Statistics and Informatics, cliniques universitaires Saint-Luc, Brussels, Belgium 

Corresponding author. Fax: +32 2 7643679.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Percutaneous transcatheter closure of patent foramen ovale has been proposed to prevent recurrent strokes in young adults. Contrast transcranial Doppler ultrasonography provides a functional, semiquantitative evaluation of right-to-left cardiac shunt.

Aims

To evaluate the efficacy of percutaneous closure of patent foramen ovale in suppressing right-to-left shunt (assessed using transcranial Doppler) and in preventing secondary stroke.

Methods

Sixty-six patients less than 55 years of age were selected from 81 consecutive patients evaluated for percutaneous closure of patent foramen ovale after one or more cryptogenic stroke. All patients presented with a right-to-left cardiac shunt and passage of more than 50 microbubbles or curtain pattern on transcranial Doppler. Follow-up tests included cardiac and neurological clinical evaluation, contrast transcranial Doppler, and echocardiography.

Results

Percutaneous closure was successful in all patients, without major persistent side-effects. Before closure, the rate of recurrent stroke events was 16.57 per 100 patient-years; after closure, no recurrent stroke events (including transient ischaemic attacks) occurred during a mean follow-up period of 3.73 years (p=0.0001). Contrast transcranial Doppler detected residual right-to-left cardiac shunt in 25/60 (41.7%) patients evaluated after 12 months; 20.0% of these patients had passage of more than 50 microbubbles on transcranial Doppler.

Conclusion

Contrast transcranial Doppler is a useful tool in the selection of patients for percutaneous closure of patent foramen ovale. The absence of recurrent stroke events after transcatheter closure suggests that this procedure may prevent stroke by changing the foramen ovale configuration, even in cases of persisting shunt. Larger studies are needed to confirm these data.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Historique

La fermeture percutanée du foramen ovale perméable est proposée pour prévenir la récidive d’accident vasculaire cérébral chez le jeune adulte. Le doppler transcrânien réalisé avec injection de contraste permet une évaluation semi-quantitative du shunt cardiaque droit–gauche.

Objectif

Le but de l’étude est d’évaluer l’efficacité de la fermeture percutanée du foramen ovale perméable dans la prévention secondaire de l’accident vasculaire cérébral et dans la disparition de shunt droit–gauche mis en évidence par doppler transcrânien.

Méthodologie

Soixante-six patients âgés de moins de 55 ans et ayant présenté au moins un accident vasculaire cérébral cryptogénique ont été retenus parmi 81 patients adressés consécutivement pour fermeture percutanée d’un foramen ovale perméable. Tous présentaient un shunt cardiaque droit–gauche avec passage de contraste au doppler transcrânien de plus de 50 microbulles ou un signe du « rideau ». Le suivi clinique cardiologique et neurologique fut associé à un suivi par doppler transcrânien et par échocardiographie.

Résultats

Avant fermeture, le taux de récidive d’accident vasculaire cérébral était de 16,57 par 100 années-patients. La fermeture fut réalisée avec succès chez tous sans effets secondaires majeurs persistants. Aucune récidive d’accident ischémique transitoire, ni d’accident vasculaire cérébral ne survint pendant un suivi moyen de 3,73 ans (p = 0,0001). Les contrôles par doppler transcrânien ont détecté une incidence de 41,7 % de shunts cardiaques droit–gauche résiduels après une année parmi lesquels 20 % avec passage de plus de 50 microbulles.

Conclusions

Le doppler transcrânien réalisé avec injection de contraste est utile pour sélectionner les patients avant fermeture percutanée d’un foramen ovale perméable. L’absence de récidive d’accident vasculaire cérébral malgré la persistance d’un shunt résiduel suggère que la fermeture percutanée pourrait prévenir les récidives d’accident vasculaire en modifiant la configuration du foramen ovale. Des études complémentaires sont nécessaires pour confirmer cette hypothèse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abbreviations : ASA, ASD, CT, ECG, IVC, MES, MRI, PFO, R/L, TCD, TEE, TIA, TTE

Keywords : Doppler, Interventional catheterization, Patent foramen ovale, Transcranial, Stroke, Ultrasonography

Mots clés : Doppler, Cathétérisation interventionnelle, Foramen ovale, Transcrânien, Accident vasculaire cérébral, Échocardiographie


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 101 - N° 7-8

P. 435-441 - juillet-août 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Echocardiographic examination: A major role in the management of heart failure
  • Damien Logeart
| Article suivant Article suivant
  • Factors predictive for in-hospital mortality following percutaneous coronary intervention
  • Walid Zouaoui, Horma Ouldzein, Nicolas Boudou, Nicolas Dumonteil, Vanina Bongard, Cécile Baixas, Michel Galinier, Jérôme Roncalli, Meyer Elbaz, Jacques Puel, Jean-Marie Fauvel, Didier Carrié

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.