Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Injection intravitréenne : évaluation rétrospective de la technique et des complications d’une série de 2028 injections - 23/10/08

Doi : JFO-09-2008-31-7-0181-5512-101019-200806793 

M. C. Angulo Bocco [1 et 2],

A. Glacet-Bernard [1 et 2],

A. Zourdani [1 et 2],

G. Coscas [1 et 2],

G. Soubrane [1 et 2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Injection intravitréenne : évaluation rétrospective de la technique et des complications d’une série de 2028 injections

Objectif : Analyser la tolérance à moyen et à long terme d’injections intra-vitréennes parfois répétées et les complications observées.

Patients et méthode : Les dossiers des patients consécutifs ayant eu une ou plusieurs injections intra-vitréennes entre 2002 et 2007 ont été analysés rétrospectivement, quelle qu’ait été l’indication (en dehors du traitement de l’endophtalmie) et la nature du produit injecté.

Résultats : Deux mille vingt-huit injections intra-vitréennes ont été réalisées principalement pour DMLA (n = 1 192) ou œdème maculaire secondaire au diabète ou à une occlusion veineuse (n = 41). Les produits injectés étaient initialement la triamcinolone 4 mg (339 injections), puis le pegaptanib sodium 0,3 mg (1 179 injections) et le ranibizumab 0,3 mg (497 injections). Les patients ont reçu de 1 à 27 injections intravitréennes par œil. Les principales complications observées étaient par ordre de gravité : endophtalmie (2 après triamcinolone, 0,1 % du groupe total), pseudo-endophtalmie (2 après triamcinolone, 0,1 % du groupe total), hypertonie (7,69% du groupe total, 13,78 % après triamcinolone, 3,56 % après pegaptanib) dont 5 cas d’hypertonie aiguë avec perte de la perception lumineuse transitoire après ranibizumab, cataracte (0,44 % du groupe total), trou maculaire (1 cas après triamcinolone). Aucun cas de décollement de rétine ni de complication générale n’est survenu.

Discussion : Les principales complications sont survenues après injections de triamcinolone non filtrée. L’incidence des endophtalmies a considérablement régressé avec l’expérience et l’utilisation d’une salle dédiée. Les injections itératives sont localement bien supportées.

Conclusion : Dans le respect des conditions d’asepsie, le traitement par injection intra-vitréenne semble être bien supporté à court et long terme.

Abstract

Intravitreous injection: retrospective study on 2028 injections and their side effects

Objective: To observe the tolerance of repeated intravitreous injections over the short and long term and to analyze their complications.

Patients and methods: The clinical records of consecutive patients having one or several intravitreous injections between 2002 and 2007 were evaluated, for all indications except the treatment of endophthalmitis.

Results: 2028 intravitreous injections were performed, mainly for age-related macular degeneration (n=1 192) or macular edema secondary to diabetes mellitus or retinal vein occlusion (n=41). The injected drug was triamcinolone acetonide 4 mg (339 injections), pegaptanib sodium 0.3 mg (1179 injections), and ranibizumab 0.3 (497 injections). The patients received 1-27 intravitreous injections per eye. The main complications were endophthalmitis (two after triamcinolone, 0.1% of the total group), pseudoendophthalmitis (two after triamcinolone, 0.1% of the total group), hypertony (7.69% of the total group, 13.78% after triamcinolone, 3.56% after pegaptanib, 1.21% after ranibizumab), including five cases of acute hypertony with transient light perception loss after ranibizumab, cataract (0.44% of total group), and macular hole (one patient after triamcinolone). No case of retinal detachment nor systemic complication was observed.

Discussion: Most of the complications were observed with the use of nonfiltered triamcinolone. The incidence of endophtalmitis was considerably lower with increased experience and the use of a dedicated room for the injections. Repeated injections were locally well tolerated.

Conclusion: With the strict respect of asepsis rules, intravitreous injection seems well tolerated over the short and long term.


Mots clés : Injection intra-vitréenne , DMLA , trou maculaire , endophtalmie , hypertonie oculaire , cataracte , œdème maculaire diabétique , œdème maculaire , occlusion veineuse rétinienne , triamcinolone , ranibizumab , pegaptanib sodium

Keywords: Intravitreous injection , AMD , macular hole , endophtalmitis , intraocular pressure , cataract , diabetic macular edema , macular edema , retinal vein occlusion , triamcinolone , ranibizumab , pegaptanib


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 7

P. 693-698 - septembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Atteintes ophtalmologiques de la sarcoïdose et des « sarcoid-like reaction » dans les déficits immunitaires. À propos de 4 cas
  • C. Rohart, I. Badelon, F. Fajnkuchen, S. Nghiem-Buffet, G. Chaine
| Article suivant Article suivant
  • Efficacité du traitement topique de ciclosporine A après excision du ptérygion primaire et autogreffe conjonctivo-limbique
  • A. Aydin, K. Karadayi, U. Aykan, G. Can, K. Colakoglu, A.H. Bilge

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.