Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Diagnostic et prise en charge de l’asthme professionnel - 30/10/08

Doi : RMR-10-2008-25-8-0761-8425-101019-200809725 

M.-C. Kopferschmitt-Kubler [1],

E. Popin [2],

G. Pauli [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction L’asthme professionnel avec période de latence induite après des expositions répétées, se caractérise par une sensibilisation immunologique à l’agent responsable pouvant être IgE- dépendante, et une hyperréactivité bronchique non spécifique.

Méthodes diagnostiques L’interrogatoire est un élément capital des investigations de l’asthme professionnel. Les éléments évocateurs sont la survenue de symptômes en période de travail et l’amélioration durant les congés. Ce dernier facteur a le meilleur niveau de preuve (grade 2+) lors de l’analyse de plusieurs publications selon les critères de médecine basés sur les preuves. L’étude du poste de travail est fondamentale, basée sur la coopération avec le médecin du travail. Des résultats positifs du bilan immunologique (tests cutanés et/ou recherche d’IgE spécifiques) associés à des critères objectifs de symptômes en relation avec le travail (modification du DEP, des EFR et/ou de l’HRBNS) permettent de préciser le diagnostic étiologique de l’asthme professionnel. Les tests de provocation bronchique spécifique nécessitant des équipes entraînées, apportent la preuve de la responsabilité de nouvelles substances et sont un recours nécessaire lorsque les autres investigations ne sont pas disponibles ou sont discordantes. L’asthme professionnel nécessite une démarche par étapes successives dans lesquelles peuvent également s’intégrer la recherche d’éosinophiles dans l’expectoration et la mesure du NO exhalé.

Prise en charge L’asthme professionnel nécessite une éviction du milieu du travail car la persistance de l’exposition peut entraîner une aggravation progressive de l’asthme et sa pérennisation. Cependant, l’éviction professionnelle a souvent des conséquences sociales et financières délétères, ce qui peut autoriser d’envisager un compromis avec une réduction de l’exposition par différents aménagements accompagnés d’un traitement adapté. Le traitement de l’asthme professionnel ne diffère pas de celui de l’asthme en général, il doit être ajusté selon les critères de gravité en utilisant bronchodilatateurs et corticoïdes. Sur le plan médico-légal, l’asthme professionnel peut être reconnu après déclaration en maladie professionnelle. En France, l’asthme est mentionné dans plusieurs tableaux de maladie professionnelle.

Abstract

The diagnosis and management of occupational asthma

Introduction Occupational asthma (OA), with a latency period induced by multiple exposures, is characterized by immunological sensitization to the responsible agent, based on both an IgE mediated mechanisms and non specific bronchial hyper responsiveness.

Diagnostic methods In the diagnosis of OA, the medical history is obviously the starting-point. Onset of respiratory symptoms at work and resolution on vacation are indications of the diagnosis. After analysis of several publications, this element appears to have the best level of proof (grade 2+) according to the criteria of evidence-based medicine. A visit of the workplace, with the cooperation of the industrial physician, is essential to characterize the nature of the exposure. Positive immunological tests (skin tests and/or specific IgE) associated with objective criteria of symptoms related to work (modification of PEFR, lung function and/or nonspecific bronchial hyper responsiveness) will confirm the aetiological diagnosis of OA. Specific bronchial provocation tests performed in the laboratory allow the identification of new agents involved in OA and are necessary when other investigations are discordant or unavailable. OA needs a stepwise approach including induced sputum eosinophilic counts and measurements of exhaled nitric oxide.

Management of OA OA requires removal from the workplace because persistence of exposure to respiratory sensitisers may lead to an increase and prolongation of asthma symptoms. However, removal from the workplace can have tremendous professional, financial and social consequences, and sometimes a compromise must be found with reduction of exposure by various methods combined with adequate treatment. The pharmacological treatment of patients with OA should be the same as for patients with non OA, the use of bronchodilators and corticoids depending on the severity of asthma. Concerning the medico-legal aspects, OA can be recognised as an occupational disease. In France OA is included in several tables of work-related diseases.


Mots clés : Asthme , Asthme professionnel , Maladie professionnelle pulmonaire , Diagnostic , Test de provocation

Keywords: Asthma , Occupational asthma , Occupational lung diseases , Diagnosis , Provocation tests


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 8

P. 999-1012 - octobre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Aérosolthérapie dans la mucoviscidose
  • J.-C. Dubus, S. Ravilly, pour le Groupe Aérosolthérapie (GAT) de la SPLF et le Groupe Aérosols et Mucoviscidose (GRAM) de la Société Française de la Mucoviscidose
| Article suivant Article suivant
  • Maladies allergiques respiratoires et pollution atmosphérique extérieure
  • C. Pénard-Morand, I. Annesi-Maesano

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.