Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Ballonisation apicale transitoire du ventricule gauche ou syndrome de tako-tsubo : à propos de 14 cas - 05/11/08

Doi : 10.1016/j.lpm.2007.11.021 
Sarah Traullé 1, , Visses Prum 2, Abdulsalam Hamid 1, Abdelilah Afifi 1, Eric Colpart 1, Najib Amri 2, Serge Boey 2
1 Service de soins intensifs cardiologiques, Centre hospitalier de Saint-Quentin, F-02321 Saint-Quentin, France 
2 Unité fonctionnelle de cardiologie interventionnelle, Centre hospitalier de Saint-Quentin, F-02321 Saint-Quentin, France 

Sarah Traullé, 1 rue Flatters 80 000 Amiens, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Introduction

Tako-tsubo syndrome is a new diagnostic entity, still little known. Also called transient left ventricular apical ballooning, stress cardiomyopathy, and neurogenic myocardial stunning, it mimics myocardial infarction, combining chest pain with electrocardiographic changes and a moderate rise in the serum markers of necrosis. Angiography of the coronary artery is normal while that of the left ventricle shows ballooning and basal hyperkinesis. This disorder appears to concern 1 to 2% of patients admitted for suspected myocardial infarction. The aim of our study was to describe the characteristics of this syndrome on the basis of our clinical experience and to analyze the current physiopathological explanations.

Methods

Between September 2004 and May 2007, 14 patients in our department were diagnosed with tako-tsubo syndrome. The criteria on which this diagnosis was based were electrocardiographic changes, anomalies of left ventricular kinetics, and absence of stenosis greater than 50% in the coronary arteries.

Results

Nearly all cases occurred in women (13/14), whose mean age was 70.4±4.3 years. Eleven patients reported chest pain at admission and 4 had signs of heart failure. The ECG was pathological in all cases. Serum markers routinely showed elevated troponin Ic, with a peak at 2.9±1.5ng/mL. Most patients had coronary angiography, which showed the absence of significant coronary artery disease together with the abnormal left ventricular contractility typical of this diagnosis. An emotional or physical trigger was identified in 11 cases. The clinical course was simple, with neither severe complications nor recurrence; contractile kinetics returned to normal in the month following the onset of symptoms.

Discussion

Tako-tsubo syndrome has a favorable prognosis in the intermediate and long term, although severe complications may occur. The etiology of this syndrome is unknown, but it must be considered as a differential diagnosis of acute coronary syndrome in elderly women with normal coronary angiography.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Le syndrome de tako-tsubo mime un infarctus du myocarde associant une douleur thoracique avec sus-décalage du segment ST sans augmentation majeure des marqueurs d’ischémie myocardique. La coronarographie est normale et l’angiographie du ventricule gauche trouve une ballonisation apicale avec une hyperkinésie de la base. Cette affection concernerait 1 à 2 % des patients admis pour une suspicion d’infarctus du myocarde. Nous avons décrit les caractéristiques de ce syndrome à partir de notre expérience.

Méthodes

Entre septembre 2004 et mai 2007, le diagnostic de syndrome de tako-tsubo a été fait chez 14 patients hospitalisés dans notre service. Les critères diagnostiques étaient les modifications électrocardiographiques, les anomalies de la cinétique du ventricule gauche et l’absence de sténose >50 % au niveau des artères coronaires.

Résultats

Les patients inclus étaient 13 femmes et un homme, avec une moyenne d’âge de 70,4±4,3 ans. Une douleur thoracique a été observée, à l’admission, pour 11 patients avec, dans 4 cas, des signes d’insuffisance cardiaque. L’ECG était pathologique dans tous les cas. Le dosage des marqueurs biologiques a montré systématiquement une élévation de la troponine Ic avec un pic à 2,9±1,5ng/mL. La plupart des patients ont eu une angiocoronarographie mettant en évidence des anomalies caractéristiques de la contractilité ventriculaire gauche et l’absence de lésion coronaire significative. Un facteur déclenchant d’ordre psychologique ou physique a été observé pour 11 cas. L’évolution clinique a été simple sans complications graves ni récidive, avec une normalisation de la cinétique contractile dans le mois suivant l’apparition des symptômes.

Perspective

Le syndrome de tako-tsubo a un bon pronostic à moyen et long terme même si des complications graves peuvent survenir. L’étiologie de ce syndrome est inconnue, mais il doit être intégré comme un diagnostic différentiel du syndrome coronaire aigu avec artères normales à l’angiographie chez la femme âgée.

Ce qui était connu

Le syndrome de tako-tsubo est une cardiomyopathie aiguë caractérisée par des troubles réversibles de la cinétique à l’origine d’une ballonisation apicale du ventricule gauche, survenant dans un contexte de stress physique ou émotionnel.
Ce syndrome mime initialement un infarctus du myocarde aussi bien cliniquement, biologiquement que sur le plan électrocardiographique.
Cette cardiomyopathie survient en l’absence de sténose significative des coronaires.

Ce qu’apporte l’article

Le syndrome de tako-tsubo atteint les femmes ménopausées souvent de plus de 70 ans après une décharge brutale de cathécholamines secondaire à un stress intense.
L’élévation modérée des enzymes cardiaques est discordante avec la dysfonction ventriculaire gauche sévère et les anomalies électrocardiographiques.
Le pronostic est le plus souvent favorable avec une normalisation rapide de la fraction d’éjection ventriculaire gauche et une absence de récidive.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 11

P. 1547-1554 - novembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hypothyroïdie fruste et qualité de vie chez des femmes hypercholestérolémiques de plus de 50 ans : Résultats de l’étude HYOGA
  • Jacques Leclère, Cécile Cousty, Jean-Louis Schlienger, Jean-Louis Wémeau
| Article suivant Article suivant
  • Niveau d’anxiété et de dépendance des primoconsommants d’anxiolytiques : une étude de psychométrie
  • Benoit Barthelmé, Yves Poirot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.