Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de la courbe d’apprentissage des internes pour l’échoguidage sur un fantôme - 13/11/08

Doi : 10.1016/j.annfar.2008.08.008 
T. Dessieux a, , J.-P. Estebe a, S. Bloc b, L. Mercadal b, C. Ecoffey a
a Service anesthésie-réanimation chirurgicale 2, hôpital Pontchaillou, CHU de Rennes, 2, rue Henri-Le-Guillou, 35033 Rennes cedex 9, France 
b Centre hospitalier privé Claude-Galien, 91480 Quincy-sous-Sénart, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Peu d’informations sont actuellement disponibles concernant les courbes d’apprentissage en échographie et moins encore en anesthésie locorégionale (ALR) échoguidée. Cette étude a permis d’évaluer la courbe d’apprentissage sur un fantôme de 12 internes d’anesthésie-réanimation novices en matière d’échographie, lors d’un atelier d’ALR échoguidée.

Matériels et méthodes

Douze internes d’anesthésie-réanimation inexpérimentés en échographie ont reçu une formation didactique sur les différents paramètres d’un échographe portatif (bouton marche/arrêt, gain, profondeur, résolution et stockage des images…). Ensuite, ils ont réalisé trois essais répartis en deux séries de difficulté croissante, exécutant des tâches prédéfinies : réglage de la machine, puis localisation d’une petite pièce de plastique introduite dans un morceau de viande de porc (à 3cm de profondeur). À la fin de l’évaluation, il leur a été demandé de guider une aiguille de 22 G jusqu’à une cible prédéterminée (par exemple, le point d’intersection de fascia). La progression de l’aiguille était contrôlée en permanence par échographie en injectant de petits volumes d’eau (aiguille placée perpendiculairement au champ des ultrasons). Deux groupes de deux examinateurs évaluaient pour chacun des trois essais les performances des internes (qualité et temps de réalisation des réglages, temps de repérage de la cible et d’hydrolocalisation, volume utilisé pour l’hydrolocalisation). Après chaque essai, l’interne a évalué sa performance en utilisant une échelle de difficulté de 0 (très facile) à 10 (très difficile).

Résultats

Tous les internes ont réussi les réglages de la machine à partir du dernier essai de chaque série, avec mise en évidence d’une courbe d’apprentissage en termes de durée. La localisation de la pièce de plastique a été réussie par tous les internes au plus tard au sixième essai, avec un raccourcissement progressif de la durée de localisation. L’hydrolocalisation a été acquise à partir du quatrième essai. L’échelle de difficulté était corrélée au nombre d’essais. Tous ces résultats étaient indépendants de l’expérience des internes en ALR.

Discussion

Quatre essais ont été nécessaires au réglage correct de la machine, à la localisation d’une cible et à l’hydrolocalisation de celle-ci. L’ALR échoguidée semble être une technique d’apprentissage rapide, en utilisant ce type d’atelier.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Few information are available regarding the learning curve in ultrasonography and even less for ultrasound-guided regional anesthesia. This study aimed to evaluate in a training program the learning curve on a phantom of 12 residents novice in ultrasonography.

Material and methods

Twelve trainees inexperienced in ultrasonography were given introductory training consisting of didactic formation on the various components of the portable ultrasound machine (i.e. on/off button, gain, depth, resolution, and image storage). Then, students performed three trials, in two sets of increased difficulty, at executing these predefined tasks: adjustments of the machine, then localization of a small plastic piece introduced into roasting pork (3cm below the surface). At the end of the evaluation, the residents were asked to insert a 22 G needle into an exact predetermined target (i.e. point of fascia intersection). The progression of the needle was continuously controlled by ultrasound visualization using injection of a small volume of water (needle perpendicular to the longitudinal plane of the ultrasound beam). Two groups of two different examiners evaluated for each three trials the skill of the residents (quality, time to perform the machine adjustments, to localize the plastic target, and to hydrolocalize, and volume used for hydrolocalization). After each trial, residents evaluated their performance using a difficulty scale (0: easy to 10: difficult).

Results

All residents performed the adjustments from the last trial of each set, with a learning curve observed in terms of duration. Localization of the plastic piece was achieved by all residents at the 6th trial, with a shorter duration of localization. Hydrolocalization was achieved after the 4th trial by all subjects. Difficulty scale was correlated to the number of trials. All these results were independent of the experience of residents in regional anesthesia.

Discussion

Four trials were necessary to adjust correctly the machine, to localize a target, and to complete hydrolocalization. Ultrasonography in regional anesthesia seems to be a fast-learning technique, using this kind of practical training.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anesthésie locorégionale, Échographie, Hydrolocalisation, Atelier, Courbe d’apprentissage

Keywords : Regional anesthesia, Ultrasonography, Hydrolocalization, Training program, Learning curve


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 10

P. 797-801 - octobre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • De la neurostimulation à l’échoguidage : une révolution pour la pratique clinique quotidienne et l’enseignement de l’anesthésie locorégionale
  • C. Ecoffey, J.-P. Estebe
| Article suivant Article suivant
  • Neurostimulation : relation non linéaire entre intensité et durée pour stimuler un nerf
  • R. Fuzier, A.-S. Richez, O. Choquet, F. Singelyn

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.