Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Transfert de deuxième orteil dans les différences congénitales de la main - 14/11/08

Doi : 10.1016/j.main.2008.08.002 
G. Dautel , S. Barbary
Unité fonctionnelle de chirurgie de la main de l’enfant, service de chirurgie infantile orthopédique, hôpital de Brabois Enfants, CHU de Nancy, 5, allée du Morvan, 54500 Vandœuvre-les-Nancy, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 14
Iconographies 12
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Dans les malformations congénitales de la main, le recours à un transfert microchirurgical à partir d’orteil suppose la création d’un ou plusieurs rayons digitaux alors que ces doigts étaient absents à la naissance. Le deuxième orteil a été utilisé de manière uniforme dans cette série de 65 cas. Les étiologies principales étaient représentées par les symbrachydactylies, les maladies amniotiques et les fentes centrales. Les transferts comportaient ou non l’articulation métatarsophalangienne et le site donneur a toujours été traité par la réalisation d’une amputation proximale transmétatarsienne de l’orteil donneur. La majorité de ces transferts a été réalisée dans des mains adactyles ou monodactyles, le but fonctionnel ultime étant la création d’une pince pulpopulpaire bidigitale. L’existence d’une articulation métacarpophalangienne (MCP) receveuse apparaît être un des facteurs clés du résultat fonctionnel final. Cette série comporte deux cas d’échecs vasculaires avec une nécrose complète de l’orteil transplanté. En outre, deux autres appartiennent au groupe des échecs fonctionnels avec une absence d’intégration du transfert. La mobilité finale du doigt reconstruit par transfert a été mesurée en utilisant le score total active motion « TAM » et les chiffres moyens sont faibles (42°±24°). Dans 12 des 15 enfants évalués avec un recul supérieur à cinq ans du point de vue de la discrimination tactile, un excellent score a pu être documenté avec une sensibilité aux deux points à moins de 6mm. Notre série n’est pas parvenue cependant à établir une corrélation claire entre le type de suture nerveuse réalisée et la qualité du résultat sensitif. La croissance a été mesurée et exprimée en pourcentage de la longueur d’un second orteil intact. Les chiffres s’échelonnent entre 69 et 95 %. Tous les enfants de cette série ont pu retrouver une marche normale et pratiquent sans restriction des activités sportives ou de loisir. Les résultats de cette série nous laissent penser qu’il existe chez ces jeunes enfants une certaine plasticité corticale rendant possible l’intégration fonctionnelle de ces transferts.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

In congenital hand differences, microsurgical toe transfer involves the creation of one or several rays in a child that never possessed them before. Second toe transplantation was uniformly used in this series that include 65 consecutive cases. Etiologies were represented by symbrachydactyly, constriction band syndrome or central cleft hand. Second toe transfer was performed with or without the MTP joint and followed by proximal ray resection of the donor toe. In the vast majority of theses cases, transplantation was performed in adactylic or monodactylic hand, the ultimate functional goal was the creation of a « tip-to-tip » two fingers pinch. Implantation site was chosen according to the situation of the existing finger(s). The existence of a functioning recipient MCP joint was one of the key factors of the final functional outcome. There were two vascular failures in this series with complete necrosis of the transplanted toe. Two additional toes appeared mediocre with respect to the overall transfer integration. The final mobility of the fingers reconstructed was measured using the total active motion score. Average TAM was poor (42°±24°). In 12 out of 15 patients that were evaluated with a follow-up of at least five years, the static two-point discrimination was found to be excellent (less than 6mm). Our series did not allow us to establish a firm correlation between the type of nerve suture used and the quality of sensory recovery. Growth was measured as a percentage of the intact second toe (68 to 95%). All children on a long term basis had a normal gait without any impediment during sports or leisure activities.

Clinical results obtained in this series lead to think that the cerebral cortex has got some plasticity which allows the integration of the transplants.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Malformations congénitales de la main, Transfert d’orteil, Microchirurgie, Symbrachydactylie, Maladie des brides amniotiques, Fente centrale

Keywords : Congenital hand differences, Microsurgery, toe transfer, Symbrachydactyly, Constriction band syndrome, Cleft-hand


Plan


© 2008  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° S1

P. 48-61 - décembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cahier des charges en vue d’améliorer l’aspect esthétique et fonctionnel de la pollicisation dans les différences congénitales. Propositions techniques
  • P. Loréa, J. Medina, R. Navarro, G. Foucher
| Article suivant Article suivant
  • Conduite à tenir devant une hypoplasie du pouce de type 1 à 3A
  • S. Guéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.