Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement de la conjonctivite allergique per-annuelle et saisonnière : comparaison de deux protocoles thérapeutiques - 24/12/08

Doi : JFO-12-2008-31-10-0181-5512-101019-200810375 

S. Lazreg [1],

J. Colin [2],

D. Renault [3],

D. Hartani [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Traitement de la conjonctivite allergique per-annuelle et saisonnière : comparaison de deux protocoles thérapeutiques

Introduction : Les conjonctivites allergiques, très fréquentes en pratique courante, posent un problème de schéma thérapeutique, qui doit être simple, dénué de complications et non contraignant pour la vie courante.

Patients et méthode : Nous avons mené une enquête prospective monocentrique randomisée sur 102 patients, âgés de 4 à 80 ans, présentant une conjonctivite allergique. Les patients ont été répartis en deux groupes en fonction du traitement établi : soit une monothérapie par du N-acétyl-aspartyl-glutamate (NAAGA) pendant 4 semaines, soit une bithérapie (NAAGA et lévocabastine la 1re semaine et NAAGA seul les 3 semaines suivantes). La somme des scores des signes oculaires cardinaux de la conjonctivite allergique a été évaluée à J0, J7 et J28.

Résultats : Les deux groupes étaient homogènes à l’inclusion ; la majorité des patients présentaient des antécédents d’allergie, avec un bilan allergique non spécifique perturbé (IgE et polynucléaires éosinophiles) et le score clinique initial était plus élevé chez les enfants. Une importante diminution des scores était notée à J7 (réduction de moitié) et à J28 (avoisinant le 1), sans différence significative entre les deux groupes. La tolérance du traitement jugée par les sensations inhabituelles à l’instillation était meilleure pour le traitement NAAGA (80,8 % des cas). Les signes cliniques et fonctionnels ont disparu sans recours aux corticoïdes.

Conclusion : Dans les formes modérées de conjonctivites allergiques saisonnières et per-annuelles, un traitement par NAAGA seul est suffisant, l’association à la lévocabastine n’étant nécessaire qu’en cas de signes fonctionnels très gênants. L’usage des corticoïdes doit être réservé aux formes graves.

Abstract

Intra-annual and seasonal allergic conjunctivitis treatment: comparison of two therapeutic protocols

Introduction: Allergic conjunctivitis is the most common form of conjunctivitis encountered in daily ophthalmological practice. Its therapy can be problematic: it must be simple, free of complications, and adaptable to everyday life.

Patients and methods: We conducted a randomized prospective single-center survey on 102 patients between 4 and 80 years of age who presented moderate allergic conjunctivitis. Patients were divided into two groups, one treated in monotherapy with N-acetyl-aspartyl glutamic acid (NAAGA) over 4 weeks and the other treated with bi-therapy (NAAGA and Levocabastine during the first week and NAAGA only for the next 3 weeks), with evaluation of the sum of the scores of the cardinal signs of allergic conjunctivitis at D0, D7 and D28.

Results: The two populations were homogeneous at inclusion: the majority of the patients had a history of allergies, with a nonspecific disrupted allergy workup (IgE and eosinophils) and a higher initial score for the children included in the study. The scores decreased sharply at D7 (50% reduction) and at D28 (bordering 1) with no significant difference between the two groups. Tolerance to the treatment judged by unusual sensations upon instillation was better for the NAAGA treatment (80.8% of the cases). Clinical and functional signs disappeared without recourse to corticoids.

Conclusion: In the moderate forms of seasonal and intra-annual allergic conjunctivitis, NAAGA treatment alone is sufficient. The association with Levocabastine is necessary only in cases of highly bothersome functional signs. The use of corticoids should be reserved for the serious forms.


Mots clés : Conjonctivite , saisonnière , per-annuelle , score clinique , anti-dégranulant , antihistaminique.

Keywords: Conjunctivitis , seasonal , intra-annual , clinical score , mast cell stabilizers , antihistaminic


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 10

P. 961-967 - décembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation des facteurs biomécaniques cornéens mesurés à l’Ocular Response Analyzer dans l’hypertension intraoculaire, le glaucome primitif à angle ouvert et chez le sujet normal. Étude prospective sur 329 yeux
  • M. Streho, R. Dariel, J.-M. Giraud, C. Verret, J.-R. Fenolland, O. Crochelet, F. May, J.-F. Maurin, J.-P. Renard
| Article suivant Article suivant
  • De l’usage du tatouage cornéen. À propos de 14 cas
  • N. Rocher, L. Hirst, G. Renard, M. Doat, J.-L. Bourges, E. Mancel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.